in

L’arme de la Sous-préfète de Kribi 2e retrouvée entre les mains des élèves

mini Medomo ett consort

Ces élèves, cités dans le vol du pistolet automatique de Solange Bitanga Bedga, Sous-préfet de l’arrondissement de Kribi 2e ont été interpellés à Douala par la police, après une semaine d’intenses recherches. Ils sont 04 au total.


mini Medomo ett consort
Les concernés (c) Droits réservés

Régulièrement inscrits dans des établissements scolaires des villes de Kribi et Douala, les quatre présumés auteurs du vol de l’arme de l’autorité administrative, âgés entre 17 et 19 sont entre les mains de la police.

Selon nos informations, il s’agit de Keicha Ele Joseph Auriol, 17 ans, Eyenga Ela Marcel Claude, 18 ans, Apiang Gires, 19 ans, et Mokio Tanefo Harris Ariel 19 ans. Le dernier est présenté comme étan un multirécidiviste, spécialisé dans les cambriolages. Keicha de son véritable nom Mendomo est un repris de justice. Il vient d’adopter ce nouveau nom pour des besoins scolaires.

Le fil d’Ariane de l’histoire…

En date du vendredi 14 mai 2021, Apiang Gires va défoncer la fenêtre de la sous-préfète et emporter une mallette, sans vérifier le contenu. Se rendant compte plus tard de l’encombrement du colis, il va contacter son camarade Mendomo qui l’orientera vers Douala. Les deux jeunes pillards prendront aussitôt la route pour la capitale économique.

Entre-temps, le Sous-préfet s’étant rendue compte de la disparition de son arme le même vendredi, saisit la brigade de gendarmerie de Dombè et met immédiatement aux arrêts son chauffeur et un mécanicien, venu exécuter la tâche le même jour à sa résidence.

Ces derniers feront sept jours de garde à vue, avant d’être libérés. Le commissariat central de Kribi se saisit de l’affaire. Son réseau de renseignement est aussitôt activé et les fins limiers du divisionnaire Fochivé Mouchipou Moussa suivent la bonne piste.

Ils sont aussitôt mis en mission commandée à Douala, dans les trousses de ces bandits en herbe. Les quatre compères seront cueillis au deuxième jour dans la capitale économique avec l’arme recherchée, et ramenés manu militari au commissariat central où ils méditent actuellement sur leur sort.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

womens cl

Women’s Champions League : L’Egypte accueillera la première édition !

Owonkam

Affaire SCSI : Owona Nguini démontre comment Maurice Kamto a usé de la collecte des fonds pour le « financement du terrorisme »