in

Des militants du RDPC se dressent contre le ministre Jules Doret Ndongo à Kribi

unnamed rdpc

Le ministre de la Foret et de la Faune est accusé de vouloir « tuer le RDPC » à Kribi 2e. Une situation qui arrive 24 heures avant le début des opérations de renouvèlement des organes de base du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (RDPC) dans le département de l’Océan.

unnamed rdpc
Militants du RDPC (c) Droits réservés

En effet, Équinoxe Radio dans son édition du journal de 7 heures du vendredi 6 août 2021, présente une situation de conflit au sein du RDPC à Kribi 2e à la veille des opérations de renouvèlement du sommier politique.

L’économie du récit de notre confrère fait état de ce que, des banderoles des indignés comportaient « des messages violents » contre le ministre de la Forêt et de la Faune, Jules Doret Ndongo. Selon le média, l’imprimeur interrogé par les services de renseignements a avoué avoir reçu « une grosse commande de banderoles et de T-shirts à livrer lundi prochain, veille de la marche projetée dans la ville de Kribi ».

Sur ces banderoles, ont pouvait lire les inscriptions : « Jules Doret Ndongo veut tuer le RDPC dans l’Océan », « où est passé le sommier de la section RDPC Kribi 2ème ? », « les intérêts du RDPC sont menacés dans l’Océan ». Radio Équinoxe indique aussi que l’insigne du RDPC a été barré de la croix de Saint André « certainement pour montrer la gravité de la situation »

À l’origine du conflit, la validation du sommier politique du RDPC à Kribi 2ème. Notre confrère explique qu’une « terrible » guerre avait opposé deux camps au sujet de l’inscription des militants.  Le camp de Lucien Célestin Piado opposé au sénateur Grégoire Mba Mba  depuis longtemps avait fait recruter plus de 2000 militants issus du Grand Nord. Celui de Mba Mba avait enrôlé un important nombre de militants sans valider les listes de ceux qui ne leur étaient pas favorables.  « Les correspondances diamétralement opposées sont montées au comité central et le parti semble tenir compte de tous ces militants pour faire face à une opposition de plus en plus exigeante à Kribi », fait savoir Radio Equinoxe.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    bf26d035 df69 4ebf 9645 4f49e5afc357

    Côte d’ivoire : Accusés de pratiques de sorcellerie, deux enfants sont forcés de jeûner pendant un mois pour leur délivrance

    Marcelle Simo

    Marcelle Simo : « L’immigration est le résultat de la colonisation et non la faute de nos dirigeants »