in

Jean-Pierre Bekolo : « pour sauver le Cameroun, un anglophone doit remplacer Paul Biya »

le cineaste camerounais jean pierre bekolo

Le réalisateur camerounais a fait cette déclaration sur sa page twitter ce lundi 09 octobre 2017.


le cineaste camerounais jean pierre bekolo
Jean-Pierre Bekolo – DR

Au moment où la crise anglophone bat encore son plein au Cameroun et que l’on ne sache jusqu’ici le moment où ces tensions socio-politiques doivent prendre fin, le réalisateur camerounais Jean-Pierre Bekolo semble avoir trouvé la solution. Il puise dans la prochaine élection présidentielle.

En effet, pour sortir le pays dans sa situation actuelle, un camerounais ressortissant des deux régions anglophones devrait être le successeur de l’actuel locataire du palais de l’unité d’Etoudi selon le cinéaste.  « Pour sauver le Cameroun, un anglophone doit remplacer Paul Biya », a dit l’auteur du célèbre film  » Quartier Mozart », sur son compte twitter ce lundi 09 octobre 2017.

Pour approfondir :   Cameroun: Les leçons des élections législatives et municipales

JP Bekolo Tweet

Cette déclaration de Jean-Pierre Bekolo survient  après la confirmation de Me Akere Muna dans un entretien exclusif accordé à Jeune Afrique édition du 08 au 14 octobre, ses intentions de challenger Paul Biya en septembre 2018, comme l’a rapporté Lebledparle.com.

Le fils de Solomon Tandeng Muna (artisan de la réunification des deux Cameroun), qui a un parcours professionnel étoffé pour avoir travaillé au niveau des institutions internationales, en occurrence africaines peut-il être l’anglophone qui doit remplacer Paul Biya comme le souhaite son compatriote Jean-Pierre Bekolo ?

Pour approfondir :   Seidou Mbombo Njoya : «Je félicite Samuel Eto’o et lui souhaite plein succès»

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

kotto emane medou badang

Cameroun : Camtel donne un nouveau délai de 1 jour à Orange Cameroun

Achille Mbembe

Le camerounais Achille Mbembé reçoit un doctorat honoris causa en Belgique