in

Jean Jacques ZE réagissant au présumé mariage coutumier entre un Camerounais et un Suisse à Akonolinga : « A cause de nous, ils nous narguent… »

JJzed

Selon Jean Jacques ZE, on ne devrait pas faire écho des pratiques d’homosexualité au Cameroun puisque cela participe à faire sa publicité des acteurs et à rendre la pratique vulgaire.

JJzed
Jean Jacques ZE (c) Droits réservés

« Plus On parle, plus on set leur cause. Objectif, banaliser la pratique. Résultats des courses, certains demandent de les laisser tranquilles. Qu’il y a plus important. A cause de nous, ils nous narguent », a écrit le Directeur général de Cam 10 Tv sur sa page Facebook le 4 août 2021.

En effet, la réaction du confrère fait suite à une vidéo devenue virale sur la toile et diffusée sur Vision 4. Il s’agit pour le rappeler, d’un Camerounais nommé Bengono Raoul qui a convolé en justes noces avec son « époux » franco-suisse Henry Paulin.

Des sources dignes de foi indiquent l’union d’un autre genre entre les deux hommes s’est célébrée le samedi 24 juillet 2021, à la mairie de Mulhouse en France.

Comme si cela ne suffisait pas, ils se sont rendus à Akonolinga, qui a vu naitre l’homme qui a désormais une tendance sexuelle opposée à la norme, aux us et valeurs du terroir.

Dans ce village du département du Nyong-et-Mfoumou, région du Centre, le franco-suisse Henry Paulin a, selon la chaine de Jean Pierre Amougou Belinga, doté le Camerounais sous le regard de « la belle-famille » qui n’avait d’autre intérêt que de boire et manger.

Si le fait a été qualifiée de fakenews par certains, il a été par la suite confirmé par Bruno Bidjang, non moins rédacteur-en-chef de la télévision du quartier Nsam à Yaoundé : « L’homme (la femme) sachant que le mariage homosexuel est interdit au Cameroun a trouvé le stratagème de maquiller cela en organisant le mariage de sa nièce », a-t-il certifié.  

Le présentateur de Club d’élites a même ajouté que le concernée ne serait pas à son premier mariage homosexuel. La Loi camerounaise quant à elle interdit la pratique de l’homosexualité, pire encore, les mariages contre nature.

Cependant, une question taraude les esprits curieux : si la scène a pu avoir lieu comme le relaient nos confrères, où étaient les autorités (chef du village, sous-préfet, préfet, forces de sécurité…) au moment du déroulement de la cérémonie qui n’a de cesse de faire couler encre et salive ?

La suite des évènements en dira plus…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Volleyball : Un arbitre camerounais de 22 ans retenu pour le Championnat du monde U-19

    CNPS 1

    Olivier Mekulu Mvondo menace de retirer ou de refuser les passeports aux débiteurs insolvables de la CNPS