in

Jean De Dieu Momo : « La B.A.S c’est une organisation qui est rattachée au MRC et plus est, a des soutiens de la nébuleuse ambazonienne »

Momo Ca

Le membre du gouvernement n’est pas passé par quatre chemins pour tenir ces propos en direct sur le programme « Scènes de presse » dimanche le 25 juillet 2021.

Momo Ca
Jean De Dieu Momo (c) Droits réservés

Alors que le couple présidentiel Paul et Chantal Biya est encore en court séjour privé en Europe depuis le 11 juillet 2021, les agissements de la Brigade antisardinards (B.A.S) continuent d’alimenter les débats dans les médias. En effet, le samedi 17 juillet 2021, les activistes ont enfreint la loi helvétique en manifestant dans les rues de Genève contre le régime de Yaoundé.

Raison pour Me Jean de Dieu Momo de revenir sur l’essence de ce groupuscule : « La B.A.S a été créée dans le MCR et pour quoi ? Ça a été créé pour revendiquer ce qu’ils ont appelé le holdup électoral. Ça a été créé parce qu’ils disaient que le Mrc a gagné les élections et que le parti au pouvoir a volé sa victoire. Et donc, ils ont créé ça pour agresser les artistes, les membres du parti au pouvoir, les soutiens du parti au pouvoir qui se trouvaient en Europe. La B.A.S c’est le bras armé du MRC. Il n’y a pas une honte à avouer cela », a-t-il expliqué sur la Crtv, média national.

Pour le président national du Paddec, « il y a des partis qui ont eu leurs branches armées (l’ANC de Nelson Manela avait sa branche armée). Donc la B.A.S c’est une organisation criminelle contre ceux qui ne pensent pas comme eux, c’est une organisation qui est rattachée au MRC et plus est, a des soutiens de la nébuleuse ambazonienne », a-t-il affirmé.

Le ministre délégué auprès du ministre de la Justice ne manque pas d’arguments pour illustrer ses affirmations : « On a vu les vidéos où ils cotisent de l’argent pour célébrer Field Marchal, le criminel qui sévit dans le Lebialem, pour acheter des armes et tuer… », pouvait-on entendre.

Vu la gravité de faits, le membre du gouvernement salue la tolérance du chef de l’Etat à ne pas interdire d’activités jusqu’ici, le parti du Pr Maurice Kamto : « Je pense qu’il faut plutôt saluer la politique du président Paul Biya qui jusqu’aujourd’hui n’a pas interdit ce parti…», a-t-il soutenu.

{module Sur le même  sujet}

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Peste porcine

[Tribune] Peste porcine africaine : Le Cameroun prend encore des mesures inappropriées

Chandal

Pr Shanda Tomne sur la crise anglophone : « Est-ce que les gens qui nous gouvernement ont-ils la volonté d’aller vers la réconciliation ? »