in

Gaston Eloundou Essomba somme Eneo Cameroon de réduire les délestages dans le Grand Nord

Gastor

Sur la période allant du 12 mai au 30 juin 2021, l’entreprise Eneo Cameroon est tenue de réduire les coupures d’énergie électrique dans les trois régions septentrionales du Cameroun.

Gastor
Gaston Eloundou Essomba (c) Droits réservés

L’ordre est intimé dans une correspondance de Gaston Eloundou Essomba adressée à Éric Masuy le 10 mai 2021, à la suite des « multiples plaintes des populations, des élus locaux, des autorités traditionnelles et administratives » comme le relève le membre du gouvernement.

Ce dernier instruit au directeur général d’Eneo Cameroon de réduire les délestages en journée dans l’Adamaoua, le Nord et l’Extrême-Nord 12 mai au 30 juin 2021.

En toile de fond, il faut « éviter tout rationnement des ménages pendant la journée de célébration de la fête du ramadan ; de réduire le rationnement en journée d’une durée actuelle de 5 heures par ménage à une durée maximale de 2 heures dès le lendemain de la fête du ramadan, et ce jusqu’à la fin du mois de juin 2021 ; de prendre toutes les dispositions nécessaires pour augmenter à minima de 6 MW supplémentaires entre 7h et 18h, la production de la centrale de Djamboutou, dont le rendement actuel n’est pas du tout suffisant. En effet, souligne le ministre, sur une puissance installée de 30 MW à Djamboutou, cette centrale ne produit pas plus de 16 MW en journée depuis plusieurs semaines », écrit le MINEE au DG d’Eneo.

Dans le même ordre d’idée, Gaston Eloundou Essomba ordonne à l’électricien d’« assurer la production constante de 8 à 9 MW à la centrale de Ngaoundéré, de procéder à des rationnements limités des industriels en journée, pour permettre aux populations, administrations et petits commerces de réaliser sereinement leurs activités ; d’accélérer le processus de remplacement des supports bois et transformateurs MT/BT défectueux sur l’ensemble du réseau de distribution du RIN (réseau interconnecté Nord)… », peut-on lire dans sa correspondance.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Larrestation de Shakiro est une violation des principes de la constitution Me Alice Nkom

Les célèbres transgenres Shakiro et Patricia condamnés à 5 ans de prison

J.Remy Ngono mbong

J. Remy Ngono : « Les gens de Vision4 sont atteints de confusion mentale»