in

Covidgate-Jeune Afrique : « Paul Biya fait auditionner tous les ministres »

Mvondo Biyam

L’assurance est donnée dans un article publié sur le site de Jeune Afrique le 8 juillet 2021.

Mvondo Biyam
Paul Biya (c) Droits réservés

La session ordinaire du mois de juin s’est refermée le 7 juillet 2021 à l’Assemblée nationale sans la présentation du rapport définitif de la Chambre des comptes concernant la gestion des fonds alloués pour lutter contre la pandémie du coronavirus au Cameroun.

Paul Biya a donné les ordres

Alors que la non présentation dudit rapport final dont la première mouture avait fait jaser il y a environ deux mois, est critiquée par certains leaders de l’opposition tels, Maurice Kamto, président national du MRC, Jean Michel Nintcheu, député SDF, Jeune Afrique rassure que « Paul Biya fait auditionner tous les ministres ».

Pour approfondir :   Le Cameroun célèbre la 27ème journée internationale des populations autochtones le 9 août 2021

Selon notre confrère, « La Chambre des comptes ayant rendu un rapport faisant état de soupçons de malversations dans la gestion des fonds alloués aux ministères pour lutter contre le Covid-19, le président a ordonné l’ouverture de plusieurs enquêtes », peut-on lire.

Le journal ajoute que « L’une des investigations a été confiée au parquet du Tribunal criminel spécial (TCS), compétent en matière d’infractions économiques d’un montant supérieur à 50 millions de F CFA. Les enquêteurs ont ainsi auditionné tous les membres du gouvernement, dont les ministères avaient été retenus par le Premier ministre Joseph Dion Ngute sur la liste des fonds anti-Covid.  Ils ont été entendus, pour la plupart, dans leur bureau », apprend-t-on.

Pour approfondir :   Cameroun: Suite à des conflits, le Ministre Atanga Nji désavoue Kah Walla au sein du CPP

Pour l’heure, les membres de l’opposition et même la société civile sont dans l’attente des résultats de l’enquête qui donnera toute clarification ; on l’espère, sur l’usage des fonds Covid.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La compagnie aérienne Air France interdit une catégorie de sacs dans ses vols

PEKERi

Selon Jeune Afrique : « Si Paul Éric Kingue est décédé, l’expression ‘’talibans’’ lui a survécu »