in

Idrissou : «Les joueurs de la sélection nationale sont des serpents à deux têtes»

Idriss 18

Victime de menaces de rapatriement, l’ancien footballeur de Coton sport de Garoua a récemment fait la Une des médias nationaux et internationaux. Invité de Jean Bruno Tagne dans le cadre du programme «Autant le dire» sur Naja TV le 29 juillet 2020, il est revenu sur cette épisode malencontreux de sa vie.

Idriss 18
Idrissou Mohammadou (c) Droits réservés

Âgé de 40 ans, l’ex international camerounais Idrissou Mohamadou n’a toujours pas mis un terme à sa carrière de footballeur. Il est actuellement sous contrat avec le Rot-Weiss Francfort, club allemand évoluant dans les divisions inférieures.

Les dessous des menaces de rapatriement

Selon les explications données au cours de l’entretien avec Jean Bruno Tagne, Idrissou affirme qu’il avait des problèmes dus aux paiements multiples de pensions alimentaires pour les enfants, les extensions de vacances non autorisées, des menaces de mort contre ses ex-petites amies, lesquelles lui ont par ailleurs valu des ordonnances restrictives. Alors qu’il touchait le fond, le finaliste de la Coupe d’Afrique 2008 indique l’Etat du Cameroun l’a laissé tomber bien qu’il n’a jamais changé de nationalité comme certains de ses collègues footballeurs.

Pour approfondir :   Les supporters de Marseille demandent à leurs dirigeants de recruter Jean Pierre Nsame

«J’ai gardé mon passeport parce que je suis fier d’être camerounais. Je suis le seul joueur qui a un seul passeport camerounais. Roger Milla est français, Samuel Eto’o est espagnol, Geremi est espagnol, Kameni est français, Chedjou est français, même Rigobert Song est français. Ils sont tous français, mais moi je n’ai que mon passeport Camerounais. On me manque de respect en disant qu’on va me rapatrier au Cameroun. Et même si on me rapatrie au Cameroun, je vais souffrir ?». Martèle-t-il. non sans ajouter  que l’équipe nationale du Cameroun est constituée de «serpents à deux têtes», expression dont il fait usage pour désigner les détenteurs de la double nationalité.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DD Esso.jpg

Cameroun : Dieudonné Essomba s’en prend à un homme d’affaires qui aurait bénéficié de 63.000 hectares pour créer une cacaoyère

Eneo annonce

Fraude d’électricité : Eneo Cameroon revendique une perte de 60 milliards de FCFA