in

Hugo Broos réagit sur son limogeage : «Le Cameroun est obligé de payer mon salaire»

Résultat de recherche d'images pour "hugo broos lebledparle"

Dans un entretien accordé à la presse locale à Douala rapporte Cameroon-info, le technicien belge réagit à son limogeage et explique que le Cameroun lui doit beaucoup d’arriérés de salaire.

Résultat de recherche d'images pour "hugo broos lebledparle"

Hugo Broos dit n’avoir reçu aucun document

« Pour le moment, je n’ai pas encore reçu le moindre document officiel. Je le dis parce qu’il y a des gens qui m’appellent pour me dire que ça a été décidé. Mais moi je le saurai quand il y aura un document officiel », a-t-il réagi.

Pour approfondir :   Éliminatoires du Mondial 2026 : Le programme très serré des Lions Indomptables

Des impayés à régler

 « Je pense que du moment où je reçois un document officiel, on va essayer de régler les choses. Le Cameroun est obligé de payer mon salaire, c’est tout. Du moment où il paie mes droits, voila, le contrat est résilié et je pars. Ils doivent me payer beaucoup d’argent », a-t-il martelé. Il n’a cependant pas souhaité dévoiler le montant qu’il réclame encore aux autorités camerounaises, estimant qu’il s’agit des « choses confidentielles » réglées avec ses employeurs.  « Sur l’estimation, je ne vous le dirais pas. Ce sont des choses confidentielles, ça relève d’un contrat et c’est à eux de me payer »

Pour approfondir :   Crise anglophone :  Un « général » Ambazonien repenti trouve la mort dans son domicile

Pour rappel, dans un note, le comité de normalisation de la FECAFOOT a résilié le contrat de Hugo Bross qui courait jusqu’au 9 février 2018. Me Dieudonné Happi explique les raisons de sa décision. L’homme de droit fait constater que le technicien belge De 65 ans n’a pas respecté tous ses engagements vis-à-vis du Cameroun.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Me Dieudonne Happi FECAFOOT

Cameroun/Fecafoot : Me Dieudonné Happi touche un salaire de 3,5 millions de FCFA

Aboubakar Vincent porto 1

Vincent Aboubakar : « Joueur africain de l’année… je l’ai dans un petit coin de la tête »