in

Hon. Samuel Dieudonné Moth : « Jean Michel Nintcheu est député à la presse mais on ne le voit jamais à l’hémicycle »

Nincheman

Au cours du programme Le Débrief de l’actu diffusé sur Canal 2 international le 9 juin 2021, le député et communicant du RDPC ainsi que l’honorable Douvaouissa Hadamadama qui joue le même rôle à l’UNDP, ont taclé l’honorable Jean Michel Nintcheu du SDF, l’homme reconnu pour sa critique acerbe à l’égard des membres du gouvernement sur qui pèsent pour le moment, des accusations présumées de mauvaise gestion des fonds qui leur ont été confiés dans la cadre de la lutte contre le coronavirus.

Nincheman
Hon. Jean Michel Nintcheu (c) Droits réservés

La deuxième session ordinaire de l’année en cours s’est ouverte le 8 juin 2021 à l’Assemblée nationale et au Sénat. La cérémonie d’ouverture était présidée à la chambre basse par le président Cavaye Yéguié Djibril et à la chambre haute, par Marcel Niat Njifenji.

Depuis lors, le sujet fait la Une des journaux et des plateaux radio et Tv. Sur le plateau de Le Débrief de l’actu présenté par Ghislain Pierre Essono sur Canal International hier soir, les invités étaient appelés à débattre d’un thème central : Les parlementaires face aux crises… 

Intervenant à ce sujet, Roger Justin Noah, secrétaire général adjoint du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun(MRC) ne s’est pas défait de son manteau de critique. Le camarade de parti du Pr Maurice Kamto a estimé que les « parlementaires ne font pas ce le peuple les a envoyés faire à l’hémicycle », celui du contrôle de l’action gouvernementale ou du moins, de travailler au service de la population qui les a élus, comme le fait, à son avis, l’honorable Jean Michel Nintcheu du Social Democratic Front(SDF).

 Pour illustrer ses propos, l’homme politique soutient mordicus que la question de la crise dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest n’a pas été inscrite à l’ordre du jour.

Réagissant à ces affirmations, l’honorable Douvaouissa Hamadama de l’Union nationale pour la démocratie et le progrès(UNDP), parti de Bello Bouba Maigari, allié à celui au pouvoir, a toute de suite recadré son copanéliste.

Dans un premier temps, la femme politique a voulu expliquer au militant du MRC sur le plateau de la chaine verte que la  crise sécuritaire a été débattue à travers des questions orales au Parlement même si elle n’a pas été inscrite à l’ordre du jour.

S’agissant du rôle du député remis en cause par Roger Justin Noah, la militante de l’UNDP a égrainé le chapelet de leurs actions à l’Assemblée nationale et a plutôt décrié l’absence de l’hon. Nintheu lors des grands débats à l’hémicycle.

« Il parle où ? Je ne le vois pas à l’hémicycle. Il parle dehors », a-t-elle affirmé. Le même constat est fait par le député Samuel Dieudonné Moth du Rassemblement démocratique du peuple camerounais(RDPC). « L’honorable Jean Michel Nintcheu est député à la presse ; la radio, la télévision mais on ne le voit jamais à l’hémicycle », a déploré le membre du parti de la flamme.

Pour trancher les positions, le Pr Joël Meyolo a clarifié qu’il « il y a un travail extraordinaire qui est fait à l’Assemblée nationale » mais qui souffre d’un manque de communication. Le spécialiste du parlement camerounais a également regretté qu’il y ait un « déphasage entre ceux qui votent les lois et ceux qui sont censés les appliquer ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    CHR Bertoua

    Plan d’Urgence Triennal : le Centre Hospitalier Régional de Bertoua réalisé à 82%

    legendes gardiens cameroun

    Cameroun : La légende des gardiens de buts depuis 1960