in

« Grands Prix des Associations Littéraires 2014 » : rendez vous le 14 Janvier à l’IFC Yaoundé

Operation OBAMA
100 exemplaires du roman "Opération Obama" d'Eric Mendi Lauréat du Grand Prix des Belles-Lettres aux GPAL 2013...

Operation OBAMA

Le concept qui attribue chaque année un prix d’excellence à des Hommes de lettre qui se sont distingués par la qualité de leur ouvrage, sur proposition des associations littéraires, vient de dévoiler les auteurs et associations nominés pour l’édition 2014.

 Avec quarante ouvrages présélectionnés au départ par vingt-quatre associations, c’est six livres qui ont été sélectionnés par la Commission de Tri Préliminaire (CTP) constituée des associations lauréates des GPAL 2013 (Club Kwame Nkrumah et Lire des Merveilles) en collaboration avec l’équipe des GPAL 2014 et avec l’appréciation du jury présidé cette année par Adamou NDAM NJOYA.

Dans la première catégorie « Grand prix de la Recherche », on note la présence de l’écrivaine Hermine KEMBO TAKAM GATSING , pour son œuvre « Le système africain de protection des droits de l’homme ». Dans cet ouvrage présenté par l’association UNIJEAPAJ, l’auteure interroge la cohérence du système de protection des droits de l’homme en Afrique. Hermine KEMBO est en lice avec Gabriel AKOA MBARGA dans, « Symbolismes africain et chrétien : similitudes et divergences ». Présenté par l’association ACDIS, l’écrivain examine dans ce travail de recherche, l’immense richesse culturelle dont dispose l’Afrique. Autre prétendant à ce « Grand prix de la recherche », Barthélémy KOM TCHUENTE avec « Cameroun : la décentralisation en marche » proposé par Le Jeune Auteur. Instrument pour tous ceux qui s’intéressent à la gestion municipale et au développement communal, le livre de Barthélémy KOM présente le diagnostic de l’institution communale au Cameroun et formule des propositions en vue d’une décentralisation réussie.

Pour approfondir :   Les « Textes et Documents du Cameroun» de Magloire Ondoa, vus par le Club Kwame Nkrumah

 Dans le second critérium, catégorie Belles-Lettres, sont en compétion, J SHENGA dans,  «  The feast nerver ends » et présenté par Maison de la Culture Francaise. Le lauréat du prix «BBC Short Story Competition»en 2002, évoque la qualité de vie au cameroun dans ce receuil de nouvelles qui donne autant à rire qu’à apprendre sur les tares qui minent la société camerounaise. Egalement en course, Charles SALE  dans « La’afal… ils ont dit », proposé par l’association Grenier Littéraire . Dans ce roman, Charles Salé mène le lecteur dans une randonnée fantastique. Il relate des scènes réelles et allégoriques dans un temps à la fois proche et lointain. J Shenga et Charles SALE sont en lice avec Mutt-Lon et son roman  «Ceux qui sortent dans la nuit » présenté par ACDIS. Le roman conte l’histoire d’un homme qui, pour venger la mort de sa petite sœur va devenir un ‘‘Ewusu’’ capable, la nuit venue, de se rendre invisibible, de voler librement et de remonter le temps .  Egalement attendu, le «Grand Prix de la mémoire» décerné à titre posthume à une icône de la littérature.

 Alea jacta!  Rendez-vous pris le 14 janvier à l’Institut français du Cameroun à Yaoundé pour connaitre le successeur de Magloire Ondoua ou encore d’Eric Mendi.

 

 




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Coton sport de Garoua

Cameroun – Football : Coton sport fc de garoua : éternel champion ?

Viole

Allemagne: un homme violé pendant 4 jours par une femme