in

Pr Magloire Ondoa récompensé aux grands prix des associations littéraires

Pr Magloire Ondoa récompensé aux grands prix des associations littéraires
Photo illustration (c) AFP

Pr Magloire Ondoa récompensé aux grands prix des associations littéraires

Pr Magloire Ondoa, Eric Mendi et le regretté Francis Bebey sont les premiers grands vainqueurs de la toute première édition des grands prix des Associations littéraires (GPAL) qui s’est tenue mardi 07 janvier à Yaoundé. leBledparle revient sur cet évènement.

Plusieurs essayistes et écrivains camerounais étaient à l’honneur cette semaine à l’IFC Yaoundé à l’occasion de la cérémonie de consécration des lauréats des GPAL. Un projet qui vise à promouvoir la production littéraire au Cameroun et à donner la chance aux jeunes associations littéraires, d’apporter leurs avis sur ces productions.

39 ouvrages présélectionnés au départ par 23 associations, seul 6 ouvrages et 6 associations ont été nominés. Dans la catégorie « Grand prix de la recherche », le livre «L’idée de progrès dans la diversité des cultures» avec Thierry Michalon et l’auteur de “De la médiocrité à l’excellence”, Ebénezer Njoh Mouelle présenté par le Club de lecture de recherche et d’art (CLERA), une jeune association d’étudiants née en 2011 au lycée de Nkolbisson à Yaoundé lors de la commémoration du 10e anniversaire du décès de Mongo Betsi. Dans la même catégorie l’ouvrage «Textes et documents du Cameroun (1815-2012)» du Pr Magloire Ondoa .Un ouvrage encyclopédique de 160 000 pages, 67 volumes, 250 tomes, soit plus d’un millions de textes réglementaires ; tout ce que le Cameroun a produit comme textes dans tous les domaines (Agriculture, assurance, commerce, douane, transport, communication, élections, etc.) de 1815 à 2012. Un Livre présenté par le Club Kwamé Nkrumah, qui milité de façon directe pour les Etats Unis d’Afrique. Egalement présent l’ouvrage du politologue Ahmadou Séhou, «Cameroun, l’opposition en panne» proposé par l’Union des jeunes écrivains africains pour la justice (UNIJEAPAJ). Dans la catégorie « Belle-lettres », « Un titeul au Cameroun » écrit par Marie Hurtrel et présenté par le Centre de Lecture et documentions, africain de Douala. Egalement présent, « Sur les traces d’une vie en demi-teinte » écrit par Hilaire Sikounmou, qui retrace le dur parcours des enseignants camerounais .Un ouvrage présenté par la Compagnie Feugam crée en 1993 à Bafoussam. Autre nominé dans la catégorie: « Opération Obama » écrit par Eric Mendi et proposé par l’Association Livre et Merveilles de Douala.

Le jury composé entre autre de Pierre Flambeau Ngayap (Homme Politique), Célestin Djamen (Homme politique), Suzanne Kalla Lobé(Journaliste), Stéphane Akoa (politologue) Alain Belibi (Journaliste) Sarah Sako (Journaliste) et présidé par Guillaume Oyono Mbia l’auteur de la très célèbre pièce de théatre « Trois prétendants un Mari », aura finalement délibéré en faveur de «Textes et documents du Cameroun (1815-2012)» du Pr Magloire Ondoa  et « Opération Obama » de Eric Mendi. Il aura également décerné à titre posthume le « Grand prix de la mémoire » au célèbre Journaliste Chanteur et écrivain Francis Bebey, décédé en 2011 à l’âge de 70 ans. L’auteur aura apporté une touche indéniable à la littérature camerounaise. Ces trois lauréats remportent ainsi une prime de l’ordre de 600.000FCFA. De leur coté, les associations « Club Kwamé Nkrumah » et « Livres et Merveilles » qui ont proposé ces différents ouvrages, remportent une prime de l’ordre de 200.000FCFA de quoi les soutenir dans leurs activités.

A la fois une reconnaissance essentielle des ouvrages, d’un point de vue de la littérature mais aussi de son impact, les grands prix des Associations littéraires est un modèle à suivre dans l’univers littéraire camerounais et même africain où l’écriture tarde encore à décoller.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Essimi

    Cameroun :Un etudiant écrit au ministre de l’agriculture ! [Video]

    Point de vue: Cameroun - l’urgence d’une restructuration du gouvernement

    Point de vue: Cameroun – l’urgence d’une restructuration du gouvernement