in

Georges Mandjeck : « C’est un rêve d’enfant d’être reçu par le Président de la République. »

Mandjeck Georges3

L’international camerounais était l’invité de Football Show, sur les antennes de beINSPORTS. Avec Alexandre Ruiz, il est revenu sur le sacre du Cameroun à la dernière CAN et surtout sur la réception au palais de l’unité.


Mandjeck Georges3
Georges Mandjeck pendant l’émission Football show – capture d’écran

Sur le plateau du Football Show, le milieu de terrain camerounais a fait le bilan de la CAN 2017, qui s’est jouée au Gabon. « Je garde un souvenir, on a vécu un moment fabuleux, cette CAN, personne n’attendait le Cameroun», déclare-t-il. Il est ensuite revenu les faits qui ont marqué leur préparation, « je me rappelle quand on est entré en stage à Yaoundé, tout le monde nos crachait dessus, personne ne croyait », poursuit le sociétaire de Metz en France.

En plus, le milieu de terrain des lions indomptables a évoqué le déroulement de la compétition, « on savait que ça devrait être dur ou alors de se qualifier pour le deuxième tour », ajoute-t-il. « Et après on se qualifie et on joue contre le Sénégal, qui était le favoris, on a pu passer et on s’est dit, on pouvait arriver jusqu’au bout », précise-t-il.  Un espoir qui s’est réalisé, « et on arrive, on gagne l’Egypte, voilà on se dit notre rêve a été réalisé », martèle-t-il.

Pour approfondir :   Samuel Eto’o, Joel Embiid, Aboudi Onguene… nominés aux Rsi trophées Awards - les nominés

Au cours de l’émission également, a posé la question au champion d’Afrique sur la réception au palais présidentiel, pour Georges Mandjeck, « ce sont des sensations incroyables, parce que remporter une CAN avec l’équipe du Cameroun, c’est extraordinaire. Nos grands frères l’ont fait par le passé », avoue-t-il d’entrée de jeu. « On sait que chez nous, pour être reçu par le Chef de l’Etat, il faut gagner. Donc que ça été pour nous un rêve d’enfant d’être reçu à la présidence par le Chef de l’Etat », a-t-il affirmé. « Ça reste un moment inoubliable », a-t-il ajouté.

Pour approfondir :   Crise à la Fécafoot : La Fifa convoque Bell, Abdouraman, et d'autres adversaires de Tombi A Roko en Suisse

En outre le Lion indomptable a braqué les projecteurs sur la CAN  de 2019 au pays, « maintenant dans deux ans, ça sera organisée chez nous et j’espère qu’elle va rester chez nous », conclue-t-il.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Surnoms des hommes et femmes qui ont marqué l’histoire contemporaine de l’Afrique

Littérature : Vient de paraître, « Surnoms des hommes et femmes qui ont marqué l’histoire contemporaine de l’Afrique »

Luc Perry à Calixthe BEYALA

Luc Perry à Calixthe BEYALA : «Nathalie KOAH lance son empire médiatique, vous feriez mieux d’y occuper une tranche horaire»