in

Georges Dougueli : « Fame Ndongo est-il le nouveau porte-parole de la Police ? »

JFN DGSN

Le journaliste camerounais en service à Jeune Afrique s’est invité dans le débat sur l’affaire du passeport d’Achille Mbembé qui l’oppose avec son collègue universitaire Jacques Fame Ndongo. Il pense que la sortie du secrétaire nationale à la communication au sujet de ce passeport montre à suffisance que le RDPC est un parti Etat. Il va plus loin en se demandant le professeur émérite des universités est devenu le porte-parole de la DGSN.


JFN DGSN
Jacques Fame Ndongo – DR

Ci-dessous, l’intégralité de la publication.

LE PARTI/ETAT ENFIN ASSUME

 A quel titre Jacques Fame Ndongo réagit-il dans le cadre du litige portant sur le passeport du Pr Achille Mbembe ? Ce dernier reproche aux autorités camerounaises de n’avoir donné suite à la demande introduite pour le renouvellement de son document de voyage. L’administration compétente en matière de passeport est bien la DGSN …  Fame Ndongo est-il le nouveau porte-parole de la Police ? Supposons que, par solidarité, le gouvernement se sente obligé de justifier l’attitude inacceptable de la DGSN. Fame en est-il le porte-parole ? Ou alors il a décidé de marcher sur les plates-bandes de René Sadi ?

Pour approfondir :   Brenda Biya présente ses excuses à Mina Eyango

L’aveu, en forme de réponse, est dans l’en-tête du document. Le porte-parole du RDPC se prend pour l’Etat. Tout s’explique. Enfin !

Sur le fond de l’affaire : Achille Mbembe a également introduit en 2018 une demande de carte nationale d’identité. Puisque l’on soutient que son passeport et sa CNI ont bel et bien été établis, je me demande pourquoi l’intéressé – qui a pris la peine d’introduire les deux dossiers et d’acquitter les frais y afférents – refuse délibérément d’en prendre possession. Peut-être prend-il un plaisir pervers à voyager muni d’un passeport diplomatique sénégalais offert par le charitable Sénégal, ce pays devenu, depuis 1983, la patrie de secours des apatrides camerounais.

Pour approfondir :   Opinion : « Si Paul Biya était une équipe de football, on pourrait l'identifier à la Mannshaft »

Il est inacceptable qu’une République exerce un tel chantage à l’encontre de ses ressortissants.

Georges Dougueli

 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Genver

Cameroun : Élue SG de l’Organisation internationale de la protection civile Mariatou Yap remercie Paul Biya et son gouvernement

CHAN Mbappe Leppe

CHAN 2021 : Le stage d’entraînement Mbappé Leppé en piteux états !