in

Achille Mbembé rend hommage à Christian Penda Ekoka

CPE HOMMAGE

A 48 heures de la mise en terre de l’économiste et homme, son compatriote Achille Mbembé lui rend un vibrant hommage sur sa page Facebook. Il pense que le Cameroun a perdu un « talent irremplaçable ».

CPE HOMMAGE
Christian Penda Ékoka. © ACT – AGIR

Lebledparle.com vous propose le texte hommage intégral.

UN MOT D’ADIEU A CHRISTIAN PENDA EKOKA

Christian PENDA EKOKA sera enterré ce samedi au Cameroun, ce pays ou beaucoup d’entre nous sommes nés, et que notre hymne national appelle, a raison, “le berceau de nos ancêtres”.

Nos itinéraires, par ailleurs si différents, ne se sont jamais croisés de son vivant. Ceci dit, comment, en ces temps d’obscurité, sa voix et ses engagements pour la cause de ce pays auraient-ils pu me laisser indifférent? En vérité, sur le long chemin escarpé où se joue notre sort, ses réflexions et ses actes faisaient inévitablement de lui un précieux compagnon.

Voilà qu’il s’en va au moment où nous avons peut-être le plus besoin de son active présence, alors que tant de travail reste à faire.

En lui, ce pays que d’obscures forces cherchent à accoutumer au “malheur” perd, une fois de plus, un talent irremplaçable.

Or justement, si Christian nous laisse un héritage, c’est que de malheur, il n’en existe pas. Le futur sera la somme des promesses que nous nous ferons à nous-mêmes en tant que communauté de vie. Et c’est à devenir cette communauté de vie qu’il nous invitait, en droite ligne des aspirations qui animèrent la longue liste des martyrs (toujours méconnus) de notre indépendance.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Clotaire Ngué : « L’hôtel Sawa de Douala n’a pas de restaurant depuis environ 20 ans »

    Remise des dons aux orphelins de la Section anglophone et de la Sureté nationale