in

François Marc Modzom : «Je suis très heureux de cette opportunité qu’on me donne»

Après sa nomination par Paul Biya, comme nouveau Directeur de l’ESSTIC, François Marc Modzom a réagi au micro de la CRTV, comme l’a constaté Lebledparle.com.

Modzom Marc Francois Directeur ESSTIC
François Marc Modzom, nouveau directeur de l'ESSTIC - DR

Nommé directeur de l’École Supérieure des Sciences et Techniques de l’Information et de la communication (Esstic) le mardi 04 juillet, le journaliste a confié ses premières impressions post-nomination au micro de la CRTV, maison où il a passé ses années professionnelles depuis 1987…

« Qui suis-je pour mériter ça »

Après sa nomination, il n’a pas manqué de réagir au micro de la CRTV. Visiblement ému, il a tenu à remercier Dieu, puis le chef de l’Etat pour la confiance placée en lui. « Je n’en reviens pas encore. Je me demande d’où ça vient ? Qui je suis pour mériter cela ? J’ai la tête pleine de points d’interrogations. Je suis très heureux de cette opportunité qu’on me donne, de pouvoir continuer à former des jeunes. Contribuer à former la jeunesse du Cameroun, de l’Afrique et même du monde. Je suis très reconnaissant au chef de l’Etat qui a signé ce décret, et au tout puissant qui a guidé son choix », écrit-il.

L’actuel directeur du pôle central Radio de la CRTV, remplace à ce poste le Pr Alice Nga Minkala, admise à faire valoir ses droits à la retraite.

Lebledparle.com vous propose son portrait réalisé par Danielle Mouadoume B. de la CRTV.

Parcours académique

François Marc Modzom est vice major de sa promotion, Journalisme Division 2, de 1984 à 1987. Quatre ans après cette formation, il s’inscrit en cycle de spécialisation option Journalisme politique. Il en sort major en 1993. Il poursuivra sa carrière professionnelle avant de reprendre le chemin des classes avec un passage à l’école de journalisme de Strasbourg d’où il en sort en 1999 nanti d’un diplôme de troisième cycle en journalisme européen. En 2004, il est de la première cuvée de l’unité de formation doctorale de l’ESSTIC. Un an plus tard, il obtient un Master/DEA en Sciences de l’information et de la Communication. Un parcours qui mènera François Marc Modzom à une thèse de doctorat PHD en Sciences de l’Information de la Communication soutenue en mai 2015. Le chercheur a été reçu avec la mention Très honorable sur ses travaux portant sur les « Silences présidentiels. Analyse des dispositifs et du traitement médiatique de la communication politique de Paul Biya, président de la République du Cameroun ».

Pour approfondir :   Boycott des Municipales et Législatives 2020 par le MRC : Un militant écrit à Maurice Kamto

Parcours professionnel

À la sortie de l’Ecole de journalisme en 1993, François Marc Modzom, jeune journaliste entame une carrière professionnelle. Trois ans, en 1996, il est nommé « Grand reporter ». Son parcours à l’office national de radiotélévision CRTV, lui vaudra plusieurs :

– Rédacteur-en-Chef adjoint des Informations Télévisées (1999 à 2000)

– Secrétaire de Rédaction Radio (2000 à 2004)

Par la suite, il passe une dizaine d’années au poste de Rédacteur en Chef central Radio. En 2015, il est nommé Directeur Délégué de l’Institut de formation et de conservation du patrimoine audiovisuel de la CRTV. Il y séjourne 6 ans. Le 25 juin 2021, à la faveur d’une session du conseil d’administration de la CRTV, François Marc Modzom, revient à la radio en qualité de directeur central du pôle radio.

Pour approfondir :   Cameroun : La compagnie d’assurance Bénéficial change de dénomination

Comme enseignant, il exerce dès 1993 comme enseignant vacataire à l’Esstic. En 2009, il est recruté comme enseignant assistant à l’université de Yaoundé 2 pour le compte de l’Esstic où il dispense des enseignements au département Radio. En 2016, il est admis au grade de chargé de cours et en 2021, il accède au grade de maître de conférences.

 

 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Samuel-Eto'o-biya.jpg

L’acharnement contre Samuel Eto’o est orchestré par Etoudi selon Michel Biem Tong

Sando Lom Titti

Sando Nlom Titi : « La médiation s’impose en ce qui concerne le retrait de Njalla Quan Sports Academy du Football Camerounais »