in ,

Fernand Lopez, le mari de Charlotte Dipanda prédit le pire à Francis Ngannou dans la boxe anglaise

D’après l’ancien coach du champion du monde de MMA, Francis Ngannou a très peu de chance de réussir la reconversion souhaitée, a appris Lebledparle.com.

francis ngannou fernand lopez

Après son départ remarqué de l’UFC, Francis Ngannou devrait logiquement se lancer en boxe dans les prochains mois. Une mission qui ne devrait pas être trop compliquée pour l’ancien champion UFC, qui reçoit de nombreuses propositions de la part des plus grands noms du milieu. Par exemple, Tyson Fury l’a approché pour un combat de légende, avec 4 conditions divertissantes qui devraient ravir les fans.

Mais le Gypsy King n’est pas le seul à s’être manifesté, puisque Deontay Wilder a également émis une idée assez folle au Predator : une double confrontation en boxe, puis en MMA ! La question est désormais de savoir si le Camerounais aura le niveau pour tenir tête à ces pointures du noble art. Son ancien entraineur Fernand Lopez était catégorique à ce sujet en janvier 2022.

Pour approfondir :   Qui était le Général Oumaroudjam Yaya ?

Fernand Lopez a des doutes sur le niveau de boxe de Francis Ngannou

« Il n’aurait même pas le niveau pour décrocher une licence pour combattre au niveau amateur. Alors oui, il pourra toujours tuer ses adversaires avec un seul coup de poing, c’est quelque chose que personne ne pourra jamais lui enlever, mais il faut essayer de rester objectif sur son vrai niveau en boxe », explique Fernand Lopez Owonyebe. Déchainé dans cette interview accordée à MMA Fighting avant l’UFC 270, le patron de la MMA Factory avait soulevé un autre gros problème dans la boxe de Francis Ngannou, au-delà de son niveau pur. Lopez était persuadé que son style était fait pour être efficace dans une cage, et pas forcément dans un ring. « Attention, ne vous-y trompez pas, je ne dis pas que Francis n’est pas en mesure de tuer Ciryl Gane en un seul coup de poing. Il peut toujours le faire. Mais la vérité c’est qu’il ne peut bien boxer que dans une cage, que dans le contexte MMA. Mais s’il quitte l’UFC, qui fait de lui un champion, sa boxe sera totalement insignifiante », poursuit-il.

Pour approfondir :   Coupe de la CAF : Pyramids et le Raja Casablanca se neutralisent sans but !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lucien Bodo

[Tribune] Influenceurs, argent et blanchisserie

Ngoh Ngoh

Ferdinand Ngoh Ngoh : « Paul Biya est un don du ciel pour le Cameroun »