in

Ferdinand Ngoh Ngoh interdit aux ministres de l’Economie et des Finances d’effectuer des dépenses de plus d’un milliard de FCFA sans son accord

Ferdinand Ngoh Ngoh SGPR

Les ministres de l’Economie et des Finances camerounais, Alamine Ousmane Mey et Louis Paul Motazé doivent désormais obtenir l’accord de Ferdinand Ngoh Ngoh, secrétaire général de la présidence de la République, pour des dépenses supérieures à 150 000 euros, un milliard de FCFA.

Ferdinand Ngoh Ngoh SGPR
Ferdinand Ngoh Ngoh (c) Droits réservés

Cette information a été donnée par le quotidien français d’informations Africa Intelligence, spécialisé dans le décryptage de l’actualité des pouvoirs économiques et politiques du continent africain. En effet, dans un article publié dans son édition du 8 février 2022 intitulé « Cameroun : Ferdinand Ngoh Ngoh met les ministères de l’économie et des finances sous sa coupe », notre confrère fait savoir que les ministres de l’Économie et des Finances, ne sont plus autorisé à effectuer des dépenses supérieures à un milliard de FCFA sans ses « hautes instructions ».

« Les ministres de l’économie et des finances camerounais doivent désormais obtenir l’accord de Ferdinand Ngoh Ngoh, secrétaire général de la présidence de la République, pour des dépenses supérieures à 150 000 euros. Une consigne en apparence anodine, qui est un pas de plus dans la lutte d’influence que mène Ngoh Ngoh », peut-on lire dans cet article que nous avons consulté.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    CDM Cal

    Mondial 2022 : Voici les dates des 5 barrages de la zone Afrique

    arabcho

    Extrême-Nord : L’Onu veut injecter milliards FCFA pour assister les victimes des violences intercommunautaires