in

Etat de santé du Pr Gervais Mendo Ze : Marlène Emvoutou accuse David Eboutou de « récupération idéologique »

marlene emvoutou Eboutou

Auteur d’un texte fort émotif décrivant l’état de santé précaire de l’ex DG de la Crtv et sollicitant l’aide du chef de l’Etat, l’activiste est invité à le supprimer par Marlène Emvoutou.  


marlene emvoutou Eboutou
Marlène Emvoutou (c) Droits réservés

«L’homme plein de vie que je connais, a cédé cette fois place à une sorte de gueux méconnaissable. Le Professeur Gervais Mendo Ze fait à peine 45 kilogrammes. Il ne se lève plus, ne peut non plus s’assoir de lui-même ni lever le coude pour prendre une gorgée d’eau. Il passe ses journées là, allongé sur place, avec une voix à peine audible», relatait David Eboutou le 21 janvier dernier 2021 au sujet du promoteur de la célèbre chorale la voix du cénacle.

Si celle qui se présente comme la fille spirituelle du Pr Mendo Ze remercie David Eboutou pour sa sollicitude, elle n’a pas manqué non plus d’extérioriser sa gêne après avoir parcouru les lignes de ce récit.

Lebledparle.com vous propose ci-dessous, l’intégralité de sa sortie épistolaire

«Cher frère David,

C’est avec beaucoup d’émotions que j’ai lu le récit que vous avez publié sur votre page Facebook, relatif à l’état de santé du professeur Gervais Mendo Ze … Y faisant suite, je tiens à vous remercier pour votre sollicitude à son égard. Cependant, permettez-moi de vous signifier ma gêne, face à ce que je considère comme, une récupération idéologique malsaine à des buts inavoués …

Vous avez sollicité, la clémence du chef de l’Etat, son excellence Paul Biya, en vue d’autoriser l’évacuation sanitaire pour l’étranger du professeur Gervais Mendo Ze. Vous êtes sans ignorer que, la crise sanitaire liée à la pandémie du Covid-19 en occident, a malheureusement réduit les capacités d’accueil dans les formations sanitaires …

Cher frère, J’ai eu la chance de côtoyer le professeur Gervais Mendo Ze depuis ma tendre enfance, j’ai travaillé avec lui. Nous avons habité la même maison. Nous avons voyagé partout dans le monde ensemble … Il existe une telle fusion, spirituelle, intellectuelle entre lui et moi, au point où certaines mauvaises langues vous diront qu’il m’a transmis sa sorcellerie. Je peux me permettre de vous donner l’avis du professeur Mendo Ze sur votre publication, sans avoir à le consulter. Mendo Ze est un homme, sobre, discret, qui évite les feux des projecteurs depuis qu’il vit sa pénitence sur un minable lit d’hôpital. Ce qui m’autorise à vous demander de supprimer cette publication qui n’honore pas l’homme d’Etat, l’homme de Dieu, Mendo Ze Gervais …

Je sais qu’il n’aurait jamais accepté, qu’on le décrive amaigri, affaibli, dans un état quasi comateux. Lui qui accepte avec beaucoup de gratitude la volonté de Dieu. Le seul qui décidera de son sort, le seul qui a la capacité d’incliner les cœurs des puissants … Le professeur Mendo Ze a servi l’Etat du Cameroun avec dévouement et patriotisme … Il veut mourir en patriote. Il sait qu’il est un humain. Il sait qu’il s’est trompé dans son approche très humaniste de sa gestion de la chose publique…

Mais, il sait aussi qu’il est un mortel. Nous qui l’aimons de toutes nos forces attendons avec humilité, sérénité, dignité la fin… La fin de la souffrance, de l’humiliation. Comme jésus christ mort dans la honte, condamné par les hommes. Je vois des personnes qui interpellent ses enfants en mettant les guillemets sous votre publication …

En leur demandant d’adhérer dans les partis d’opposition. Les mêmes qui demandaient au président Biya d’arrêter le voleur Mendo Ze … Je tiens à leur réitérer ma fidélité et mon soutien indéfectible aux idéaux prônés par l’homme du 6 novembre 1982. Je suis biyaiste, qu’il pleuve ou qu’il vente… Le professeur Mendo Ze souffre, mais il reste très reconnaissant envers le chef de l’Etat son excellence Paul Biya.Comme Job est resté fidèle à Dieu malgré les percussions, Gervais Mendo Ze mourra en étant fidèle à son excellence Paul Biya, qui a placé sa confiance en lui, en le nommant directeur général de la Crtv, puis ministre… Lui, l’enfant naturel, né dans la misère absolue. Je sais que je vais vous décevoir, mais permettez-moi de ne pas croire en la sincérité de cet l’élan de solidarité et de compassion qui fait le buzz sur Facebook. 4000 likes !

Ce sont les mêmes, qui pendant 17 ans l’ont accusé de sorcellerie, allant jusqu’à le baptisé le serpentologue. Je sais à quel point il a souffert, de cette réputation que certains journalistes aigris, et jaloux lui avaient taillé dans l’espace public. Mon souhait le plus cher, est celui de voir un Cameroun qui protège ses génies. Le reste n’est que vanité des vanités»

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

P E Kingue BNews1

Paul Eric Kingué : « Les gens qui pourchassent M. Biya en Europe, 90% sont mes cousins »

Acideri

Hécatombe de Santchou : Le bilan s’alourdit ; 53 morts !