in

Ernest Obama : « Quand on regarde les trois années de gestion de Seïdou Mbombo Njoya, on a l’impression d’être revenus 25 ans en arrière »

Obaminal

Invité de l’émission « L’Arène » sur de Canal 2 international, Ernest Obama a joué son rôle de porte-parole qui lui est assigné par la Team Samuel Eto’o Fils en course pour la présidence de la Fédération camerounaise de football(Fécafoot).

Obaminal
Ernest Obama (c) Droits réservés

Le 11 décembre prochain, c’est le jour tant attendu à la Fécafoot. Après les élections, l’on verra qui de Samuel Eto’o Fils, ou l’un des autres candidats, pourra remplacer Seidou Mbombo Njoya sur le fauteuil au cas où ce dernier ne parviendrait pas à le conserver.

C’est donc le moment de faire la campagne pour le candidat que l’on soutient. C’est cette mission qu’Ernest Obama a accomplie sur le plateau de l’Arène hier 21 novembre 2021.

« Ecoutez, dès qu’on vous donne le trône vous êtes le grand frère de tout le monde. Samuel Eto’o est le meilleur joueur africain de tous les temps. C’est un père », a déclaré pour décrire l’ancien capitane des Lions indomptables du Cameroun.

Loin d’être aux côtés de l’ancien attaquant du FC Barcelone pour des intérêts économiques, le directeur général de Bnews 1 indique que Samuel Eto’o et lui ne parlent jamais d’argent, car, le Grand 9 est « un grand frère »

Bilan de Mbombo Njoya

Pour convaincre les potentiels électeurs que sont les délégués à opter pour le quadruple ballon d’Or africain, l’ancien journaliste de Vision 4 lancé les pics à l’actuel patron de l’instance faitière du football camerounais : « Seidou Mbombo Njoya a déshonoré les Bamoun, en allant saluer le sultan avec un chapeau sur la tête. Il s’est également substitué au chef protocole du roi des Bamous…Nous voulons innover. Quand on regarde les trois années de gestion de Seïdou Mbombo Njoya, on a l’impression d’être revenus 25 ans en arrière », a-t-il critiqué le principal challengeur du goléador.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

le 22 novembre 2021

Cameroun : La revue de presse du lundi 22 novembre 2021

unnamed Burkina

Burkina Faso : Des manifestants bloquent un convoi militaire français