in

En proie aux critiques après le choix tardif du Sénégal, Bouna Sarr se justifie par le biais de son manager

Bunasarr

Bouna Sarr a choisi à 29 ans, d’arborer les couleurs de la sélection du Sénégal. Une décision qui est loin de faire l’unanimité dans le landerneau footballistique du pays et même au-delà. Face aux critiques, le camp Sarr contrattaque.

Bunasarr
Bouna Sarr (c) Droits réservés

Alors que de nombreux supporters des Lions ont estimé que Bouna Sarr a choisi le Sénégal par dépit, Mame Touty Mendy a tenté d’arrondir les angles dans un entretien accordé vendredi dernier au journal L’Observateur.

«Un choix par défaut ? C‘est normal, tout le monde peut avoir son avis. Mais cela ne reflète pas la réalité. Bouna n’a jamais fermé la porte au Sénégal», a assuré l’agent. «A l’époque, c’est vrai qu’il avait dit qu’il voulait jouer pour la France. Mais avant que le Sénégal ne s’intéresse à Bouna, il avait déjà eu plusieurs fois la pré-convocation de l’équipe de France. Il avait déjà plus ou moins un pied en équipe de France et c’était normal qu’il dise sa position. En tant que joueur qui est né et a grandi en France, s’il sait qu’il a un pied en équipe de France, il va forcément se concentrer sur ça. Mais ce n’est pas pour autant qu’il avait dit qu’il ne jouerait jamais pour le Sénégal. Depuis longtemps, il était ouvert et n’avait pas fermé la porte. Mais il n’y avait pas eu l’occasion ou le bon moment pour que cela se fasse. Aujourd’hui, il est à cent pour cent».

Sarr serait « amoureux du Sénégal »

«Il aurait pu se dire qu’il allait déjà continuer à se battre et voir ce qui se passe avec l’équipe de France. La Coupe du monde, c’est en décembre de l’année prochaine (2022). Il aurait pu attendre et postuler pour l’équipe de France, mais il a fait un choix», a-t-il ajouté.

 «Depuis qu’il a découvert le Sénégal, on était venus ensemble et il était resté, il vient chaque été, parfois en hiver. Il est tombé amoureux du pays (…) et cela l’a conforté dans son choix», a assuré l’agent. Selon lui, Edouard Mendy, Sadio Mané et d’autres joueurs de l’effectif sont des amis de Sarr.

Pour approfondir :   Après son retour au premier plan, Jérôme Onguéné fait trembler les filets en Autriche

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cr7 Junior

« Ronaldo Jr est plus fort que son père au même âge », les révélations de Dolores, la mère de CR7 

Eto gratos

Fécafoot : Après le ministère des Sports, Samuel Eto’o écrit à Fifa pour dénoncer la fraude électorale préparée par Mbombo Njoya