in

Abel Elimbi Lobé : « Ceux qui ne seront pas dans l’union seront dans l’échec » 

Elimbi Lobe Abel

Conscient des résultats alarmants enregistrés  par l’opposition camerounaise à la présidentielle du 7 octobre 2018, Abel Elimbi Lobé pense que les adversaires politiques du parti au pouvoir doivent s’unir pour l’évincer.

Elimbi Lobe Abel
Abel Elimbi Lobe (c) Droits réservés

Les échecs  de la vie font murir. C’est le moins qu’on puisse retenir de cette sortie d’Abel Elimbi Lobé sur sa page Facebook ce mardi 4 juin 2019. L’initiateur de la plateforme KAWTAL dont l’objectif est de favoriser l’union de l’opposition camerounaise et d remporter les élections législatives, soutient davantage son mouvement.

En pleine mouvance du lancement de la préparation des élections couplés législatives et municipales, Abel Elimbi Lobé commence par exprimer sa profonde gratitude à tous ses compatriotes qui ont soutenu le projet KAWTAL sous quelque forme que ce soit.

Pour l’homme politique, l’union est une condition sine qua none si les partis d’opposition veulent vaincre leur principal adversaire qu’est le RDPC. Car en rangs dispersés, ce serait plutôt en la faveur de celui-ci.

Pour y parvenir, l’homme politique camerounais indique qu’ils feront « faire la promotion de leur stratégie électorale auprès des partis politiques, de l’opposition, auprès des syndicats, auprès des organismes de la société civile » sans oublier les volontaires et des personnes actives dans la vie politique.

Sous ce rapport, il serait donc inconcevable, martèle-t-il, que quelqu’un concourt encore à l’échec comme cela se produit depuis plus d’une décennie, pour n’avoir pas accepté la coalition. «C’est le peuple qui élit ses représentants», rappelle-t-il, par conséquent c’est de lui que doit venir le changement par le choix de ses  » bons représentants « .

Pour approfondir :   Cameroun : le MRC dénonce la torture de ses militants à la prison de Kondengui

A contrario, « ceux qui ne seront pas dans l’union seront responsables de l’échec parce qu’ils promeuvent l’échec de la lutte du peuple, du changement pour évincer démocratiquement le régime Biya, ils seront combattus au même titre que le RDPC », conclut Elimbi Lobé, ancien militant du SDF. 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Biya decret

Cameroun : Paul BIYA crée le Cocan pour le Chan 2020 et la Can Total 2021

Capture.JPG bLE Goude

Charles Blé Goudé  : « J’ai l’ambition de diriger un jour mon pays »