in

Ebolowa : C’est parti pour la distribution gratuite des MILDA

millda

Tout représentant de ménage doit se rendre au site de distribution muni de son ticket et d’une pièce d’identification notamment la CNI ou récépissé CNI, le passeport, le permis de conduire, la carte de séjour, la carte de refugié, ou encoe l’acte de mariage, afin de retirer gratuitement sa/ses MILDA

millda
Distribution du Milda (c) Droits réservés

Après la phase de dénombrement qui a mobilisé près de 1000 denombreurs et duré 10 jours au mois de février, les populations sont restées sur leur faim.

Certaines mauvaises langues disaient même qu’il s’agissait d’une simple manœuvre du gouvernement pour endormir le peuple. Mais elles sont là, oui, bel et bien là et disponibles dans tous les sites de distribution, les MILDA (Moustiquaires Imprégnées à Longue Durée d’Action) ; et la présence des autorités au premier rang desquelles le gouverneur de la région du sud a apporté un cachet d’authentification à cette cérémonie de lancement riche en sons et couleurs.

La distribution dans la région qui a débuté hier 13 juin, va se poursuivre jusqu’au 17 juin. Concernés les 162 milles ménages recensés, soit près de 478 milles MILDA à distribuer.

Pour le Dr Leonel Tsinga, codonateur Régional/sud du Programme de lutte contre le paludisme : « le tout n’est pas d’avoir une MILDA, mais de dormir et de faire dormir les siens en dessous afin d’éviter les piqures des moustiques qui donnent le paludisme ».

Le bal ouvert hier à l’esplanade des services du gouverneur se poursuivra avec 615 distributeurs, 149 équipes et dans 388 sites de distribution différents, tous mobilisés et galvanisés pour que l’opération se déroule avec succès et que l’objectif « zéro palu » soit atteint.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    MINAWAO

    Cameroun : Environ 4,3 millions de personnes auront besoin d’aide humanitaire en fin 2019

    acte de maiss

    Cameroun : Lancement de la Campagne actes de naissance pour tous