in

Douala : un élève de 19 ans accusé d’avoir enceinté trois filles

L’histoire se déroule dans le troisième arrondissement de Douala, a appris Lebledparle.com.

eleves debauche

Monsieur SM., résident de longue date du quartier Oyack, a été prise au dépourvu par une série de visites inopinées, rapporte nos confrères de 237 On line. jeunes filles, âgées de 16 et 17 ans, se sont présentées comme étant toutes en relation avec S.M. Ces jeunes filles, toutes élèves du quartier d’Essengue, fréquentaient le jeune homme avant de se retrouver enceintes. Les infortunées étaient accompagnées des membres de leurs familles.

Envahi par de nombreuses personnes à son domicile, le maître des lieux croit à une violation du domicile et appelle la Police. Une fois alertée, quelques éléments des forces de maintien de l’ordre se rendent sur les lieux pour voir clair sur la situation. Après l’avoir évaluée, les policiers ont recommandé aux familles de trouver un arrangement à l’amiable pour résoudre ce différend qui implique leurs enfants.

Pour approfondir :   Partenariat : L’Ambassadeur d’Israël au GICAM

La prise en charge des grossesses

La solution envisagée, est notamment la prise en charge des grossesses imputées à l’adolescent par sa famille. Des visites prénatales ont été planifiées pour garantir la santé des jeunes filles enceintes et préparer l’arrivée des futurs bébés. Les voisins ont accouru au domicile du jeune et présumé auteur des trois grossesse pour suivre de près les discussions entre les parents concernés et la Police venue calmer les tensions.

Ce fait de société aussi incroyable qu’il puisse paraître, rappelle l’importance de l’éducation à la sexualité des jeunes en âge de puberté pour les mettre à l’abris des grossesses précoces et indésirées.

Pour approfondir :   Simon Eboumetoum à Eto’o : « Le football camerounais est enclin à une dérive qui ne vous rendra pas service »

 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Essomba Louison Sacre Matin

Louison Essomba à propos de Bagam : « le Préfet a violé les principes de structure en ce qui concerne la désignation d’un chef traditionnel »

Richard Bona

Richard Bona, invité d’honneur à la CAN 2024 en Côte d’Ivoire