in

Dieudonné Essomba : « C’est avec les Fonctions publiques régionales que les Camerounais comprendront exactement ce qu’on entend par un pays décentralisé »

Essomer

A l’heure de la décentralisation, Dieudonné Essomba analyse l’une des preuves de cette avancée qu’est la Fonction publique régionale.

Essomer
Dieudonné Essomba (c) Droits réservés

La décentralisation est davantage visible au Cameroun après la toute première élection des conseillers régionaux tenue le dimanche 6 décembre 2020.

Dans un texte intitulé « Fonctions publiques régionales et autochtonie » publié sur sa page Facebook le 11 janvier 2021, Dieudonné Essomba explique en quoi consiste la Fonction publique régionale.

Pour le consultant médias, cette avancée de la décentralisation s’inscrit dans la logique du gagnant-gagnant : « Certains Camerounais m’amusent ! Ils contestent l’autochtonie comme si on demandait leur avis ! Mais les recrutements dans les Fonctions publiques régionales vont leur montrer la vraie face de l’autochtonie. Car, comme dans toute décentralisation, il existe un principe de réciprocité entre les CTD de même nature. Cela signifie que ce que je donne à tes citoyens, tu dois aussi le donner mes citoyens », explique-t-il ;

A titre d’illustration, « Si l’Adamaoua recrute un instituteur originaire de l’Est, l’Est doit aussi recruter un infirmier originaire de l’Adamaoua. C’est du donnant-donnant ! Symétrie absolue ! Pas de jeu de tricherie au nom de l‘unité nationale ! », clarifie l’économiste.

Selon les propos de Dieudonné Essomba, la Fonction publique régionale est ce qui viendra permettra aux Camerounais de comprendre en profondeur la notion de décentralisation : « Malheur à ceux qui vont se présenter dans les lieux de recrutement des Fonctions Publiques d’autres Régions, alors que leur Région ne fait de même pour ses allogènes. En réalité, c’est avec les Fonctions publiques régionales que les Camerounais comprendront exactement ce qu’on entend par un pays décentralisé », peut-on lire le mur de l’ancien fonctionnaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Essom

Dieudonné Essomba tance la Camair-Co : « C’est une entreprise mal conçue, mal formatée, la seule issue est de vendre ses actifs… »

Ayuko

Cameroun : Quand Sisiku Ayuk Tabe accuse l’Armée de massacre de 10 civils, « dont un bébé » au Sud-Ouest