in ,

Didier Lamkel Zé règle ses comptes avec le staff des Lions : « On a mis des joueurs qui ne jouent en club devant moi »

Celui que beaucoup d’observateurs présentent comme l’enfant terrible du football camerounais, ne garde pas un excellent souvenir de son dernier rassemblement avec la sélection nationale.

Lamkel
Didier Lamkel Zé (c) Droits réservés

Didier Lamkel Zé, en dépit de talent, n’a pas eu l’opportunité de jouer beaucoup de matchs avec les Lions indomptables du Cameroun. Sa première sélection, en 2019, reste un souvenir amer pour lui. Alors qu’il évoluait à Anvers, il avait été convoqué par Toni Conceição pour représenter son pays. Cependant, cette expérience s’est avérée décevante, car il n’a joué que quatre minutes lors de ce match.

Lorsqu’il avait été appelé en équipe nationale, les dirigeants d’Anvers lui avaient conseillé de ne pas y aller, craignant qu’il ne se blesse. Mais Lamkel Zé, animé par son amour pour son pays et son rêve de jouer en équipe nationale, avait dit-il, décidé de rejoindre la sélection malgré le refus de son club.

Pour approfondir :   Cameroun : Le Pr Aboya Manassé Endong se prononce sur le du double scrutin et la notion de décentralisation

D’autres joueurs préférés à Lamkel Zé

Une fois sur place, il a été déçu de constater que des joueurs moins performants que lui en club étaient préférés. Cette situation l’a amené à remettre en question sa décision et à regretter de ne pas avoir suivi les conseils de ses dirigeants.  « Je suis allé et au final… Au final, pour moi, c’est… je suis arrivé, on a mis des joueurs qui ne jouent même pas en club devant moi. Mais qu’est-ce que je vais faire ? J’ai fermé ma bouche et… Au final, dans ma tête, je me suis dit : ‘Peut-être Anvers avait raison’. C’est mieux, je restais, mais l’amour du pays et l’amour du maillot, j’ai préféré aller », relate Lamkel Zé, visiblement déçu, dans une vidéo de DAZN publiée sur les réseaux sociaux.

Pour approfondir :   Revue de presse : L'actualité en kiosque au Cameroun et au Gabon ce vendredi 17 janvier 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Eto Geremi

Guerre ouverte entre Samuel Eto’o et Geremi Njitap : la Fecafoot accuse le Synafoc de manipuler l’opinion publique

Maurice Kamto teue MRC

Pour Elimbi Lobé, Maurice Kamto est un danger à la candidature unique de l’opposition à l’élection présidentielle de 2025