in

Pour Elimbi Lobé, Maurice Kamto est un danger à la candidature unique de l’opposition à l’élection présidentielle de 2025

Alors que le mouvement APC qui soutien le leader du MRC en tant que visage de l’opposition pour challenger le RDPC en 2025, Elimbi Lobé comme on pouvait s’y attendre, est contre ce choix.

Maurice Kamto teue MRC

Selon Abel Elimbi Lobe, Maurice Kamto compromet les chances de l’opposition camerounaise d’atteindre une candidature unique pour l’élection présidentielle de 2025. Il reproche au président du Mouvement pour la renaissance du Cameroun de contrecarrer les efforts de l’opposition visant à former une alliance politique, en mettant en avant son propre mouvement, l’Alliance pour le changement (APC). Abel Elimbi Lobé critique le fait que Maurice Kamto affirme déjà disposer d’une coalition derrière lui, ce qui complique les tentatives d’unification de l’opposition. L’ancien membre du SDF évoque par ailleurs le rôle de Jean Michel Nintcheu dans cette stratégie, qu’il qualifie de peu efficace.

Pour approfondir :   Jean Louis Batoum : « Les gens du MRC ont préféré rester au quartier à critiquer et demander des Orange Money »

Un rôle trouble de Kamto selon Elimbi Lobé

« Aujourd’hui, Kamto met à mal une possible candidature unique de l’opposition. Alors qu’on essaie de former une alliance, il sort et dit qu’il a déjà une coalition derrière lui. Et il met Nintcheu en avant de cette démarche boiteuse. L’alliance pour le changement là, quels sont les grandes forces politiques membres de cette alliance ? Lui-même il est zéro et il est soutenu par des gens qui sont zéros », a déclaré Abel Elimbi Lobe dans l’émission “Libre Expression“ sur Info TV.

A côté de l’APC, l’Alliance pour une transition politique fait également son bonhome de chemin. Incarnée par le professeur Olivier Bile, ce dernier ne cesse de rencontrer des acteurs politiques et de la Société civile depuis plusieurs semaines pour leur  présenter les contours de ce projet politique.


One Comment

Leave a Reply
  1. le groupe de Mr Bile qui n’a pas plus de 12 militants est constitué de Djamen avec ses 8 militants et bien d’autres qui n’ont pas pu rassembler dans l’ensemble 7%eux tous réunis aux dernières élections de 2018 sans oublier Elimbi lui-même qui n’a pour seuls militants que sa bible ses versés bible ses lunettes et sa malette remplie de tribalisme

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lamkel

Didier Lamkel Zé règle ses comptes avec le staff des Lions : « On a mis des joueurs qui ne jouent en club devant moi »

Bopda Herv

L’affaire Bopda est une « manipulation » selon un homme politique camerounais