in

Développement : Christian Penda Ekoka analyse la situation économique du Cameroun

penda ekokaweb

La conférence de presse du président de AGIR et allié du MRC, Christian Penda Ekoka était prévue ce lundi 5 novembre à la fondation Muna à Yaoundé. Mais très tôt ce matin, une escouade de policiers et gendarmes ont investi les lieux pour empêcher cette rencontre entre l’ancien conseiller du président Paul Biya et la presse.

penda ekokaweb
Christian Penda Ekoka (c) Droits réservés

C’est finalement dans son domicile que Christian Penda Ekoka a pu rassembler une dizaine de journalistes pour sa conférence de presse.

Face aux hommes de médias, Christian Penda Ekoka a fait une analyse sans concession de la situation économique du Cameroun. Pour lui, le Cameroun est en crise : désindustrialisation, niveau d’importation de denrées alimentaires élevé, environnement économique difficile et pas du tout attractif, corruption, etc. sont quelques-uns des maux qui minent l’économie camerounaise et plombe le développement.

Pour Christian Penda Ekoka, il y a une corrélation nette entre les institutions politiques d’un pays et son niveau de développement. En clair, l’alternance serait une des clés de relance de la croissance du Cameroun. « On ne peut pas continuer à laisser le pays entre les mains de gens qui ne cessent d’échouer. C’est comme une équipe de foot. Quand ça ne va pas, on vire le coach », a-t-il conclu.

{source} <iframe src=”https://www.facebook.com/plugins/video.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2Fthenajatv%2Fvideos%2F729704370788102%2F&show_text=0&width=560″ width=”560″ height=”315″ style=”border:none;overflow:hidden” scrolling=”no” frameborder=”0″ allowTransparency=”true” allowFullScreen=”true”></iframe>{/source}

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le 8 novembre 2019

Cameroun : La revue de presse de ce vendredi 8 novembre 2019

Paul Biya tube

Xavier Messe : « En 1982, Paul Biya avait pris l’option de rester au pouvoir, le plus longtemps possible »