in

Cameroun : La revue de presse de ce vendredi 8 novembre 2019

Le 8 novembre 2019

Bonjour chers abonnés, bienvenus à la revue de presse, édition de ce vendredi 8 novembre 2019. Comme tous les matins, visitez avec nous, l’essentiel des informations parues dans la presse quotidienne camerounaise.

Le 8 novembre 2019
Les Unes en kiosque ce matin

Le premier journal arrivé à notre rédaction ce matin, c’est Panels Hebdo. Dans sa livraison ce jour, le journal présente le ministre Paul Atanga Nji comme l’homme du président. En première ligne de tous combats, écrit notre confrère, Atanga Nji est l’un des atouts politiques du chef de l’État, et une figure de proue de l’action gouvernementale. C’est une analyse profonde que propose la rédaction de Panels Hebdo en kiosque ce matin.

Le quotidien Réalités Plus de Paul Nguaré Kindi parle également de Paul Atanga Nji à sa grande Une ce matin. Cette fois, c’est une interpellation que notre confrère fait ce matin au sujet des habitats à haut risque pour éviter les catastrophes comme celle de Gouachié 4. « Paul Atanga Nji, prenez les commandes ! », écrit Réalités Plus en kiosque.

Dans son numéro paru ce matin, Essingan de Mairie Robert Eloundou revient sur la célébration des 37 ans de pouvoir de Paul Biya dans le département de la Lékié. Le trihebdomadaire nous apprend ce matin que le lancement d’un fonds spécial de 30 millions pour l’insertion socioprofessionnelle des jeunes de la localité par le ministre Eyebe Ayissi a constitué un point d’orgue pour de la célébration dans la Lékié.

Pour approfondir :   Cameroun : La revue de presse de ce mardi 19 mai 2020

Le quotidien L’Économie parle de cette avancée significative dans l’environnement camerounais. Selon le journal, l’entreprise Namé Recycling, créée en 2016, collecte les déchets plastiques les recycle, fabriques des ustensiles de cuisine et autres objets commercialisés simultanément à l’intérieur et à l’extérieur du pays.  

Parlons de l’Agence de régulations des télécommunications (ART). Le journal Repères qui traite cette information ce matin nous révèle que le climat entre le directeur général de cette structure est dans une « guerre froide » à la fois avec sa tutelle technique, et son conseil d’administration. Pour cause, ces deux derniers n’approuvent pas ses méthodes managériales. « Le personnel s’insurge contre la suppression de divers avantages, le favoritisme, et la protection des titulaires de faux diplômes ». C’est à découvrir dans le journal Repères de feu Richard Touna Ombé.

Le quotidien Mutations annonce ce matin, une prorogation du mandat des conseillers municipaux, et des députés qui serait « en cours de téléchargement ». La crise dans les régions du Nord-ouest et du Sud-ouest, la réforme du système électoral, le couplage des législatives et municipales « sont en voie d’imposer une nouvelle rallonge ».

Pour approfondir :   Cameroun : Une diplomate camerounaise nommée directeur a la CEEAC

Cameroon-Tribune parle aussi de la session parlementaire de novembre 2019, qu’il qualifie de « décisive ». Le quotidien bilingue nous fait savoir que les assises s’ouvrent mardi prochain. Les points importants sont, outre l’adoption de la loi des finances de l’exercice 2020, de nombreuses attentes des résolutions du dialogue national qui s’est achevé le 4 octobre 2019.

L’œil du Sahel en kiosque ce vendredi 8 novembre 2019, nous apprend que le ministre de la Santé, Manaouda Malachie a « décapité » l’UNDP de Bello Bouba et l’ADD de Garga Hamann Adji à Mogobé dans le Grand-Nord.

Terminons cet exercice avec le Reporter Hebdo qui nous propose de revisiter le parcours « élogieux » du ministre délégué à la défense depuis sa nomination le 2 octobre 2015.

C’est toujours un plaisir de vous servir tous les matins de lundi à vendredi. N’oubliez pas, achetez votre journal en kiosque non seulement pour vous informer à bonne source, mais aussi pour faire vivre la presse. Portez-vous bien et à lundi. Bon week-end.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L'étudiant Cedric Momo

Assassinat de Cédric Momo, étudiant en médecine à Yaoundé : Que s’est-il réellement passé ?

penda ekokaweb

Développement : Christian Penda Ekoka analyse la situation économique du Cameroun