in

Désiré Sikati : « Ce n’est une particularité camerounaise que les supporters de foot soient rattachés à l’équipe de leur origine »

Désiré Sikati : « Ce n'est une particularité camerounaise que les supporters de foot soient rattachés à l'équipe de leur origine »

Le dimanche 02 octobre 2022, le militant et cadre du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC) a commis un texte pour répondre à Cabral Libii qui a communautarisé la rencontre entre Bamboutos FC de Mbouda et Coton Sport de Garoua dans le cadre de la finale de la 62ème édition de la finale de la coupe du Cameroun. Ceci dit en passant, la finale a été remporté par l’équipe de Garoua.

Ci-dessous, le texte intégral.

Ma Réponse À L’honorable Député Cabral Libii.

Cabral LIBII dit ceci dans sa publication “…les quartiers majoritairement Bamileke sont inondés de drapeaux de FC Bamboutos. Les quartiers majoritairement habités par les Nordistes quant à eux sont inondés des drapeaux de Coton Sport. Le constat est simple. La finale de la coupe du Cameroun qui se déroulera ce 2 Octobre 2022 porte une forte empreinte communautaire …”.

Déjà je ne sais pas sur quelle base Cabral LIBII conclut que les drapeaux de  ces deux clubs viennent des communautés Bamileke et Nordistes.

Quand bien même ces drapeaux viendraient de ces communautés, je suppose que dans le souci  d’asseoir l’idéologie du “Fédéralisme communautaire” développée par le PCRN, le député a trouvé astucieux de mettre en exergue l’origine ethnique des supporters de Bamboutos et Coton Sport de Garoua pour conclure que le communautarisme est un état de fait au Cameroun, auquel cas il doit être légalisé  à travers le fédéralisme communautaire.

Cela dit, Il est vrai que les Bamileke de Mbouda dans leur immense majorité supportent Bamboutos FC, et que les Nordistes et surtout ceux de Garoua supportent Coton Sport de Garoua.

Mais les Marseillais soutiennent aussi Olympique de Marseille.

Les Parisiens supportent le Paris Saint-Germain.

Les Madrilènes supportent le Real de Madrid.

Les Barcelonais supportent FC Barcelone.

Les Milanais supportent Milan AC et Inter Milan.

Les Moscovites supportent Cska, Lokomotiv, Spartak,  Dynamo, Torpedo etc…de Moscou

Les Cairotes supportent Al Alhy et Zamalek du  Caire.

Les Casablancais supportent Raja et Widad de Casablanca.

Les habitants de Sao Paulo au Brésil supportent Sao Paulo FC.

Les habitants des quartiers Boca et de River Plate à Buenos Aires en Argentine supportent respectivement Boca Junior et River Plate.

La liste est longue.

Par contre, vous n’entendrez jamais un Marseillais dire ” Marseille aux Marseillais”, un Milanais dire “Milan aux Milanais”, un Parisien dire “Paris aux Parisiens”, un Cairotes dire Le” Caire aux Cairotes”, un Moscovite dire “Moscou aux Moscovites” etc…alors que l’idéologie du Fédéralisme communautaire du PCRN et Cabral LIBII renvoie à la formule “chaque communauté est maître chez elle, les autres communautés doivent se contenter d’observer et accepter”.

Comme vous le constatez, le football a ses spécificités. Ce n’est donc pas une particularité camerounaise que les supporters de foot soient rattachés à l’équipe de leur origine ou de leur région.

Alors vouloir récupérer cette spécificité du foot pour justifier ou expliquer un concept idéologique ethno tribaliste relève d’un raccourci politique.

Honorable continuez de chercher des arguments pour nous convaincre du bien fondé de votre Fédéralisme Communautaire. Pour le moment il est clair que vous n’en avez pas encore trouvé.

Bon dimanche.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Parfait Siki lance le journal « Info+ »

    Parfait Siki lance le journal « Info+ »

    Calixthe Beyala : « Quand les policiers m'interpellent, je m'arrête toujours »

    Calixthe Beyala : « Quand les policiers m’interpellent, je m’arrête toujours »