in

Des médicaments de contrebande d’une valeur de 25millions de FCFA saisis à Ngaoundéré

contrebandor

La saisie a été faite le mercredi 19 novembre 2021, selon les informations diffusées au poste national de la Crtv.

contrebandor
Médicaments de contrebande (c) Droits réservés

«1,5 tonne de médicaments frelatés et prohibés » d’une valeur de 25 millions de FCFA a été saisie mercredi dernier à Ngaoundéré dans la région de l’Adamaoua.

A en croire les déclarations d’Abba Daouda, membre de l’Ordre national des pharmaciens du Cameroun (ONPC) au microphone de la Crtv, « Ce sont des médicaments frelatés pour la majorité et des médicaments qui n’ont même pas d’autorisation de mise sur le marché au Cameroun. Ce sont des produits très dangereux ».

Le membre de l’ONPC rappelle que cette activité frauduleuse impacte négativement la santé des individus : « De plus en plus de problèmes rénaux, hépatiques, cardiaques sont dus à des médicaments frelatés, contrefaits, de mauvaise qualité, sans principe actif que nous consommons au quotidien », a affirmé Abba Daouda.

Cette activité illégale est d’autant plus dangereuse qu’elle occupe les 25% du marché national en même temps que les médicaments de la rue battent le record avec 40%.

L’on se souvient qu’au mois de septembre dernier, le bureau principal des douanes hors classe de Douala port V avait saisi 1 156 cartons de médicaments périmés comportant 320 292 comprimés importés sans déclaration ni autorisation du ministère de la Santé publique (Minsanté).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

pierre wome

Pierre Womé ne regrette pas son pénalty manqué lors de l’élimination des Lions pour le mondial de 2006

cimento

Région du Nord : La douane saisit 51 kilogrammes de ciment Gashiga