in

Denis Atangana : « ne pas avoir de carte d’électeur citoyen constitue un abandon de ses droits »

L’homme politique a fait cette déclaration sur son compte facebook, le lundi 02 janvier 2023, comme l’a noté Lebledparle.com. Les opérations d’inscription sur les listes électorales reprennent le mardi 03 janvier 2023.

Emilien Denis Atangana

15 millions d’électeurs en 2025

Contrairement à Cabral Libii qui envisage 11 millions, le président du Front des démocrates camerounais met la barre à 15 millions. Pour lui, le citoyen est celui a tout fait pour avoir ce droit de citoyen. « Pour 15 millions d’électeurs en 2025. Les inscriptions sur les listes électorales débutent ce mardi 03 janvier 2023, nous invitons tous ceux et celles qui ont déjà 20 ans à s’inscrire sur une liste électorale auprès d’Elecam. En ce moment de veille de la transition politique et renouvellement naturel de la classe politique, ne pas avoir de carte d’électeur, ce précieux pouvoir entre les mains d’un citoyen constitue un abandon de ses droits et une renonciation à son statut de citoyen. Vivement 15 millions d’électeurs en 2025 », écrit l’entrepreneur politique.

Pour approfondir :   Prorogation du mandat des députés : Voici ce que pense Cavaye Yeguié Djibril

Dans une précédente sortie, comme l’a rapporté Lebledparle.com, le Conseiller municipal de la Commune d’arrondissement de Monatelé, affirme que « le vrai débat pour une transition politique passible est la constitution d’une véritable masse critique électorale ».

Le président du Parti camerounais pour la réconciliation nationale (Pcrn) s’est réjouit du ralliement de certaines formations politiques pour la cause des inscriptions sur les listes électorales.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Paul Biya Message 31 12 2022

[Tribune] – Adresse du chef de l’État à la nation : Un discours infiltré et corrompu !

Messe Pele

[Tribune] Xavier Messè : «J’ai salué Pelé ».