in

Débat TV : Hervé Emmanuel Nkom du RDPC accuse Cabral Libii de « Prostitution politique »

Emmanuel Nkom

Invité dans l’émission ‘’Cartes sur table’’ mardi sur Spectrum Television (STV), pour parler entre autres sujets de l’élection de Cabral Libii à tête de Parti camerounais pour la Réconciliation nationale (PCRN), Hervé Emmanuel Nkom a estimé que Cabral Libii faisait de la « transhumance politique », mieux de la « Prostitution politique ».

Emmanuel Nkom
Hervé Emmanuel Nkom (c) DR

Le membre titulaire du Comité central du Rassemblement démocratique du peuple Camerounais (RDPC), parti au pouvoir, a estimé que « changer de formation politique chaque semaine », ne faisait pas sérieux pour le jeune homme politique arrivé troisième à la présidentielle du 07 octobre. « On ne peut pas demander le suffrage des Camerounais et changer de drapeau tous les weekends. », a-t-il balancé.

Si le banquier et homme politique reconnait en  le leader de l’association apolitique ‘’11 millions de citoyens’’ de grandes qualités qu’il souhaite le voir mettre à profit dans le futur politique du Cameroun, il trouve tout de même que le jeune politicien doit évoluer dans la clarté, la cohérence et la constance, pour pouvoir convaincre le public.

 Cabral Libii est depuis la fin de la semaine dernière président du PCRN, une formation politique, jusque-là méconnue du grand public, après avoir été investi à l’élection présidentielle de 2018 par le Parti Univers de Prosper Nkou Mvondo.

Il a récemment annoncé la création de sa propre formation politique ‘’Les Citoyens’’ –dont le ministre de l’Administration territoriale bloquerait la légalisation –, après avoir annoncé la création auparavant la création de OMP.

Dans la foulée, des langues attribuent  au jeune leader, des accointances dans le passé avec plusieurs autres formations politiques, à l’instar du RDPC, le RDMC (de Milla Assouté), le MRC, entre autres partis, où il n’a jamais pu se caser pour longtemps. Ses soutiens parlent de la recherche constantes d’un formation qui réponde à ses aspirations.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Robert Bapooh Lipot

Robert Bapooh Lipot : « Nous avons une opposition qui pense que son vrai pays c’est la communauté internationale »

Bernard Fongang

Hauts-plateaux : Bernard Fongang construit et offre à l’Etat un Bâtiment administratif dans un établissement secondaire