in

Crises sécuritaires au Cameroun : Le Colonel Atonfack réajuste les bretelles à Michel Biem Tong

75217411484

Alors que les séparatistes accusent le web journaliste Michel Biem Tong d’être de mèche avec le régime de Yaoundé pour nuire à leur démarche indépendantiste, ce dernier s’est fendu dans un long texte dans les réseaux sociaux niant en bloc, ces accusations. Une position qui a fait réagir certaines autorités du pouvoir en place, dont le chef de la division de la Communication du ministère de la Défense, le capitaine de Frégate Cyrille Atonfack Guemo.

75217411484
Cyrille Atonfack Guemo (c) Droits réservés

Le conseil du journaliste Darren Lambo à Michel Biem Tong

« Michel, en tant que grand frère et ami, je t’avais donné le conseil de sortir ce traquenard, de t’inscrire dans une université en Norvège où tu vis, et de chercher un Doctorat en Droit, Sciences politiques ou Sociologie, ce d’autant plus que tu as une Maîtrise en Droit obtenue ici. Tu es encore jeune pour vendanger ta vie pour des choses compliquées de la crise anglophone. Prends un Doctorat, tu deviendras un grand professeur des universités. Ne vendange pas ta vigueur pour des inutilités. Les anglophones ne sont pas personnes très incompréhensibles, compliquées et sur lesquelles tu ne peux pas te fier. Voilà qu’ils t’accusent déjà d’être de mèche avec Yaoundé dont tu es pourtant grand ennemi. Progressivement, tu es en train de te retrouver entre les deux feux : Yaoundé et l’Ambazonie », écrit le journaliste.

Dans la foulée, il suggère des alternatives à son confrère : « Sors de cette affaire, arrête cette activité ou activisme, et prends une inscription dans une université en Norvège.  Faire ses études supérieures en Occident, reste l’idéal, quoi qu’on dise. Profites-en. Et concernant les autorités camerounaises, je leur reproche la gestion de ta sortie de prison. J’étais là le jour de ta libération, et les menaces que j’avais vu proférer certains officiers supérieurs du Mindef à ton endroit ce jour-là, ne m’avaient semblé ni didactiques ni appropriées. Il aurait été plus intelligent de te parler en cadet, d’échanger avec toi. Il faut parfois écouter certaines personnes dont le comportement envers leur pays, est juste parfois une simple frustration ou déception de ne pas devenir quelque chose.  Je te conseille donc humblement aujourd’hui, d’abandonner toute haine contre ton pays, de cesser de le diaboliser. C’est ton pays, Michel. Dieu a permis que tu y naisses. Ne le détruit pas. Propose des solutions. Que ton cœur soit en paix, ne nourrisse plus quelque amertume pour ton pays, et que l’Éternel mon Dieu et tendre Père céleste de bénisse. Prie d’ailleurs pour que ton pays sorte de ce merdier. Ne travaille pas à sa division », a supplié Darren Lambo.

La réaction de Cyrille Atonfack Nguemo

Collant un commentaire sur la sortie du journaliste, l’officier supérieur de l’armée estime qu’à l’heure actuelle, il n’est plus envisageable de ramener sur le droit chemin, celui qui s’est toujours revendiqué comme défenseur de la cause dite anglophone.

« Mon cher DARREN… Ce que tu dis peux avoir sens … si tu t’adresses à quelqu’un qui a encore le sens de la mesure … le sens de la vérité et de l’honnêteté… Bref le bon sens tout simplement. Malheureusement… tu as en face un individu qui aurait dû il y a longtemps rentré dans un circuit psychiatrique.

Peut-être que de ce côté-là… on aurait sauvé quelques restes d’une psychologie trouble et hantée par la détestation de soi, la versatilité, la perfidie maladive et le mensonge éhonté à 2 balles. Trop tard. Vraiment trop tard.

Judas Michel Biem Tong est malade. Vraiment malade. Chacune de ses publications pourrait le conduire 100 fois derrière les barreaux s’il lui était appliqué les lois en vigueur au Cameroun.

Ceci est d’ailleurs tout aussi valable à l’étranger, y compris en occident, où le mensonge journalistique reste sévèrement puni. Même s’il reste vrai qu’avec Judas Biem Tong … nous avons plutôt à faire à un cas pathologique qui devrait interpeller les cliniciens.

Laisses Judas Biem Tong s’enfoncer et boire le rêve étranger jusqu’à la lie, jusqu’au délire. Une fois que ses soutiens auront prélevé jusqu’à la dernière goutte de son peu de jus cervical … heureusement qu’il en est peu doté…. Le reste ne sera pas très éloigné du papier hygiénique de bas niveau. C’est à dire le rouleau à 50 FCFA… 3 rouleaux à 100 FCFA. Le coq n’a pas encore chanté 3 fois. Même pas une fois.

Michel Biem Tong chiale déjà.

Ses amis d’hier ne vont pas tarder à mettre sa tête à prix».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Gaston Elondou Essomba

    Décentralisation : Georges Elanga Obam inaugure un réseau d’adduction en eau potable de la commune de Njimom dans le Noun

    264311920 1311124689348797 1255135188375786890 n

    Un braqueur interpellé avec un téléphone contenant plus 21 millions de FCFA dans le compte Mobile Money