in

Crise anglophone : Quatre séparatistes neutralisés à Bambalang dans le Nord-Ouest

ambazir

Des sources de l’Armée camerounaise, les échanges de tirs entre gendarmes et séparatistes ont eu lieu dans cette localité située dans le département du Ngo-Ketunjia, région du Nord-Ouest le 28 janvier 2022.

ambazir
 Les armes récupérées (c) Droits réservés

« Accrochage à Bambalang autour de brigade de Gendarmerie 04 séparatistes neutralisé et 07 armes récupérées dont -01 PKM -02 AK47 -03 FAL -01 M21 -munitions diverses », peut-on lire sur le compte twitter de l’Armée camerounaise.

Le 20 janvier dernier, le « général Ebube » et deux de ses acolytes avaient été mis hors état de nuire par les éléments du Bataillon d’intervention rapide(BIR) dans le Bui, région du Nord-Ouest.

Pour approfondir :   La PHP renie son « employé » qui a insulté Paul Biya et son gouvernement

La crise anglophone, il faut le rappeler, débute en 2016 après des revendications posées par des avocats et enseignants dans les deux régions. Cinq ans après, on déplore de nombreux dégâts notamment, plusieurs pertes en vies humaines, aussi bien du côté des civils que celui de l’Armée.

Dans le camp d’en face, les sécessionnistes sont neutralisés par les forces de défense sur le terrain et dont la mission est de ramener la paix.

Si certains ont répondu à l’appel du gouvernement de déposer les armes et rejoindre les CDDR, d’autres continuent de commettre les exactions. Le 10 février prochain, veille de la Fête de la Jeunesse, le père de la Nation, parlera encore sans doute de ce phénomène qui ne va pas sans conséquences sur le volet économique.

Pour approfondir :   Un bébé décède pendant la célébration d’une messe à Yaoundé, la mère demande au prêtre de le ressusciter


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

les Unes en kiosque

Cameroun : La revue de presse du mardi 1er février 2022

uphie fame ndongo

Jacques Fame Ndongo accuse Florence Uphie Chinje Melo de semer du désordre à l’Université de Ngaoundéré