in

Crise anglophone : Les députés appellent à considérer les hommes armés comme des « terroristes »

Assembl

Cette suggestion a été faite à l’Assemblée nationale au terme de la plénière spéciale sur le Plan présidentiel de reconstruction des régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest tenue du 23 novembre 2021.

Assembl
Assemblée nationale du Cameroun (c) Droits réservés

Loin de diminuer leurs actes dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, les combattants séparatistes changent plutôt de tactiques et deviennent plus violents au fur et à mesure que le temps passe et ce, depuis cinq ans.

Dans ce sens, « leurs auteurs et leurs soutiens financiers doivent être considérés comme des terroristes et pris comme tels sur le plan national et international avec toutes les conséquences de droit », ont proposé les députés.

Les élus de la Nation ont saisi l’occasion pour condamner « toute forme de violence, d’attaques armées, de bavures qui continuent à causer la mort et la désolation ».

Ils se sont par la suite alignés « à l’appel du gouvernement à déposer les armes et à avoir le pardon de la nation et favoriser la reconstruction et l’impulsion du développement économique » des régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest.

Selon le dictionnaire Larousse, le terrorisme est l’« Ensemble d’actes de violence (attentats, prises d’otages, etc.) commis par une organisation ou un individu pour créer un climat d’insécurité, pour exercer un chantage sur un gouvernement, pour satisfaire une haine à l’égard d’une communauté, d’un pays, d’un système ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CRTV cameroon info p

La CRTV va former les journalistes de la télévision publique gabonaise

Bandal

Bafoussam : Un enseignant arrêté pour des faits présumés de harcèlement sexuel sur une fillette du Cours Moyen 2