in

  Crise anglophone : Au moins cinq soldats tués dans une attaque séparatiste à Matazem au Nord-Ouest

Miliataires Cam

Des sources dignes de foi renseignent que les éléments de l’Armée sont tombés dans une embuscade tendue par les hommes armés il y a quelques heures.

Miliataires Cam
Tenue des soldats (c) Droits réservés

Selon MMI, au moins cinq militaires camerounais ont été tués dans une attaque à Matazem, une localité à la périphérie de la région de Bamenda Nord-Ouest.

Des sources concordantes, les soldats ont été pris en embuscade par des combattants séparatistes après qu’un explosif a explosé, faisant des victimes.

L’on se souvient de cette ville de Matazem comme si c’était hier. En début du mois d’octobre dernier, le Premier ministre, Joseph Dion Ngute avait essuyé une attaque alors qu’il s’y rendait pour une mission de paix.

Les coups de feu lancé depuis les collines avaient provoqué un climat de peur au sein de la population qui était venue nombreuse, accueillir le chef du gouvernement.

Il faut tout de même constater que les engins explosifs improvisés sont depuis quelques temps, les nouvelles formes d’attaques des bandes armées au Nord-Ouest et au Sud-Ouest.

Il y a à peine deux jours, un EEI a fait 11 blessés à l’Université de Buea. Dans la même ville, un homme a été tué par un explosif dissimulé dans son véhicule. Et avant cette tragédie, un autre conducteur avait échappé de justesse au pire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Aquator

    L’ambassadeur de Guinée équatoriale au Cameroun s’explique sur l’interpellations des Camerounais

    Kribor

    Mort tragique de trois élèves du lycée bilingue de Kribi