in

Crise anglophone :  Attaque meurtrière au lycée bilingue d’Ekondo Titi, région du Sud-Ouest

Ekondi

Des sources médiatiques, des morts ont été enregistrés ce matin, 24 novembre 2021 au lycée bilingue d’Ekondo Titi dans le département du Ndian, région du Sud-Ouest.

Ekondi
Les parents pleurant leurs proches abattus (c) Droits rréservés

Le bilan provisoire de cette autre attaque meurtrière fait état d’ « environs 4 personnes  décédées » dont trois élèves et un enseignant. Selon MMI qui relaie l’information, il y a également eu des blessés qui se trouvent actuellement dans des formations hospitalières du Sud-Ouest.

A en croire  les premières informations parvenues à notre rédaction, l’attaque n’a pas encore été revendiquée. L’on retient que l’assassinat a été perpétré par des individus encore non identifiés.

Certaines sources renseignent que d’autres institutions de la ville ont également été attaquées par la suite. Pour l’heure, les parents d’élèves se précipitent dvers  ledit établissement d’enseignement général pour s’enquérir de la situation de leurs enfants, morts ou vivants, sans publier les familles des enseignants.

Cette incursion sanglante rappelle à la mémoire, le samedi 24 octobre 2020 où des combattants séparatistes avaient tué au moins 7 dans une école à Kumba, toujours dans la région du Sud-Ouest.

Pour rappel, des attaques attribuées aux hommes armés se multiplient au Nord-Ouest et au Sud-Ouest ces derniers temps. Ils ont opté pour la méthode des engins explosifs improvisés(EEI). Les pouvoirs publics ont à cet effet, entrepris de former militaires et policiers pour neutraliser ces dispositifs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    abunaw

    La camerounaise Gwendoline Abunaw nommée Directrice générale d’Ecobank en zone Cemac

    33014098

    Crise anglophone : La liste complète des victimes de l’attaque du lycée bilingue d’Ekondo Titi