in ,

Alain Denis Ikoul : « Samuel Eto’o a mis tous les moyens pour offrir à ces enfants une préparation optimale »

Malgré la décevante élimination des Lionceaux indomptables à la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) U17, le journaliste Alain Denis Ikoul a tenu à souligner les efforts déployés par la Fédération camerounaise de football pour offrir une préparation professionnelle à l’équipe.

Ikoul eto

« La Fédération a mis tous les moyens pour offrir à ces enfants une préparation optimale pendant plusieurs mois. Samuel Eto’o sur ce coup est irréprochable. Alors on peut être éliminé, c’est le football, mais pas de façon aussi minable », a déclaré la gâchette de CFOOT Cameroun.

Il faut rappeler que les Lionceaux ont subi une deuxième défaite consécutive en compétition face au Burkina Faso (2-1). Malgré l’ouverture du score d’Angel Yondjo, les jeunes Camerounais n’ont pas réussi à conserver leur avantage et ont encaissé deux buts en 5 minutes, condamnant ainsi leur équipe à l’élimination. En conférence de presse d’après match, l’entraîneur des Lionceaux, Serge Mimpo, a pointé du doigt le manque de réalisme de son équipe comme la principale cause de l’échec. « C’est le manque de réalisme car il y a eu des opportunités qui se sont présentées et on n’a pas mis au fond. Il faut marquer des buts pour gagner, un match c’est ce qui nous a manqué. On a raté beaucoup de buts durant ce tournoi. Après le premier match, je savais qu’on allait marquer. Je savais qu’on était fort en attaque, c’était notre point fort », a déclaré l’entraîneur.

Pour approfondir :   L'arbitre camerounais Alioum Sidi prend sa retraite à 41 ans

Marc Chouamou donne un avis différent

Cependant, le journaliste Marc Chouamou a exprimé une opinion différente, soulignant que la défaite des Lionceaux est un signe qu’il faut tout refaire à la base. « Il y’a des signes qui ne trompent pas. On doit tout refaire dès la base. Le chantier est énorme et va prendre du temps, en misant sur les bons techniciens. Chacun à sa place », a déclaré le journaliste sportif. Habituel critique de l’exécutif actuel, Alain Denis Ikoul n’occulte pas la volonté de Samuel Eto’o de faire évoluer les choses en dépit d’une spirale négative.

Pour approfondir :   Le Cameroun maintient son rêve de remporter de remporter la Coupe du monde 2022

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chouamou

« On doit tout refaire à la base » : L’énorme Coup de gueule de Marc Chouamou après l’élimination des Lionceaux 17

Maurice Kamto et Paul Biya

« La lune de miel entre Maurice Kamto et le régime » racontée par Thierry Djoussi