in

Côte d’Ivoire : Tidjane Thiam est le nouveau président du PDCI

L’ancien patron du Crédit suisse a été élu président du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) à l’issue d’un congrès extraordinaire de la principale formation politique de l’opposition ivoirienne tenu hier vendredi à Yamoussoukro.

PDCI Tidjane Thiam

L’ancien banquier l’a emporté avec 96,48% des voix face à Jean-Marc Yacé, maire de Cocody, une commune d’Abidjan. Tidjane Thiam succède à Henri Konan Bédié, décédé le 1er août dernier à Abidjan et se positionne comme un candidat sérieux pour la présidentielle de 2025.

Les ambitions du nouveau président du Pdci

Le nouveau président du PDCI, Tidjane Thiam, compte « contribuer à faire régner une atmosphère apaisée de la scène politique en Côte d’Ivoire ». Pour lui, « dans cet esprit, il est important qu’on fasse preuve de modération ».

« Il est clair pour nous que beaucoup de choses ont été faites par le Rhdp (pouvoir sous le leadership de) Alassane Ouattara qui est un économiste de renom et qui a fait beaucoup de choses utiles et tous les Ivoiriens peuvent le voir ».

Toutefois, « ça n’empêche pas de faire des propositions utiles pour améliorer ce qui doit être amélioré », car une œuvre humaine est imperfectible, a ajouté Tidjane Thiam qui compte aller à l’écoute des Ivoiriens afin de leur faire des propositions qui seront de nature à satisfaire leurs préoccupations.

Pour approfondir :   Oubliée par sa mère dans un car de transport en commun, une fillette est introuvable depuis trois jours

Pour le développement du pays, il estime que le capital humain est primordial et « il n’y a rien de plus important que l’éducation ». Il soutient qu’il faut mettre l’accent sur le système éducatif et s’assurer que tous les Ivoiriens aient une égalité d’opportunités.

L’ex-patron de Crédit Suisse a affirmé que l’appartenance à une partie du pays ne doit pas déterminer le destin d’une population, mais leur destin devrait être déterminé par leurs capacités propres. De même que dans le domaine de la santé et le monde rural, afin que la vie soit supportable.

« Il faut traiter les disparités qui existent aujourd’hui », a-t-il insisté, tout en évoquant la question des emplois et des entreprises. Tidjane Thiam a déclaré avoir un profil qui lui permet d’apporter beaucoup au monde de l’entreprise qu’il connaît bien.

Tidjane Thiam poursuivra pour dire qu’« il y a beaucoup de choses à faire », dont l’accès au financement afin de permettre le développement de nouvelles entreprises qui vont être créatrices d’emplois et résorber le « gros problème de chômage des jeunes ».

Pour approfondir :   Affaire Guillaume Soro : Le message d’un Général ivoirien au président Ouattara

Le nouveau chef du PDCI veut « un ton plus apaisé », de l’échiquier politique ivoirien avec « une approche plus objective des choses ». Dans ce contexte, il envisage d’ « échanger avec les leaders des autres partis politiques ».

« D’ailleurs, je me réjouis que le Rhdp a été représenté par le ministre d’Etat Adjoumani Kouassi à notre congrès électif, ainsi que le MGC, le PPA-CI, le FPI qui étaient là ; et c’est cela que nous voulons voir, une atmosphère de fraternité, beaucoup de respect et pas d’invectives, pour permettre un débat mature », a-t-il dit.

 

 

 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Choupo Moting

Eric Maxim Choupo-Moting sera-t-il à la CAN 2023 en Côte d’Ivoire ?

Ayonga

L’actrice camerounaise Marie Inès Ayonga est morte