in

Coronavirus : Réquisition des chambres d’hôtels par région pour la mise en quarantaine

Malachie Camer

C’est la substance de la lettre que Manaouda Malachie a adressée à chacun des dix gouverneurs de régions ce 25 mars 2020.

Malachie Camer
Manaouda Malachie (c) Droits réservés

Adressée aux gouverneurs des dix régions que compte le Cameroun, la lettre portait objet de réquisition administrative des chambres d’hôtels.

« Messieurs les Gouverneurs, dans le cadre de la riposte à la pandémie du Covid-19, notamment la mise en quarantaine des cas suspect au Cameroun, j’ai l’honneur de vous demander de réquisitionner au moins quarante (40) chambres d’hôtels par chef-lieu de région, dans vos ressorts de compétence respectifs, d’ici le 25 mars 2020. Je vous prie de croire, Messieurs les gouverneurs, en l’assurance de ma considération distinguée », a écrit le Dr Manaouda Malachie ce 25 mars 2020.

Pour approfondir :   Crise anglophone : un responsable d’école tué devant son domicile dans le Nord Ouest

La note administrative survient alors que le nombre de personnes infectées sur le territoire national est chiffré à 75 soit deux personnes guéries, et un cas de décès.

La pandémie du coronavirus qui sévit sur le triangle national depuis le 6 mars 2020 rencontre la riposte du gouvernement à en découdre avec elle.

Le 17 mars dernier, le pays vit un confinement partiel. Pas de cours dans les établissements scolaires et universitaires. D’autres mesures relavant du transport et des débits de boisson ont été également prises.

Pour approfondir :   Cameroun : Eneo maintient le système de facturation par estimation avec la relève systématique des index

Toutefois, le constat fait par Joseph Don Nguté six jours après déplorait que les mesures gouvernementales tardaient à être respectées.

Sur ce, le chef du gouvernement a rappelé que les contrevenants aux mesures édictées s’exposaient à des sanctions.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nourane Foster d

Assemblée nationale : L’honorable Nourane Moluh Hassana refuse d’assister à la plénière de ce jeudi

Richard Bona propose de rebaptiser l’aéroport de Douala du nom de Manu Dibango