in

Concours Enam 2022 : Les candidats de la liste d’attente supplient Paul Biya de les admettre dans cette école

Une correspondance de certains candidats recalés lors de la session 2022 du concours de l’Enam est en circulation sur les réseaux sociaux depuis plusieurs heures.

Enam facade

Porté par sieur Ngassam Ngassam Roméo, un collectif des admis du concours de l’Ecole d’administration et de magistrature, placé sur la liste d’attente sollicite la magnanimité du Chef de l’Etat dans une correspondance adressée à ce dernier. Les concernés par cet acte, disent montrer leur « détermination à se mettre au service de l’Etat et du Citoyen, dans l’Humilité, la Loyauté, la Fidélité aux institutions de la République, la Rigueur et la Moralisation, afin de nous inscrire résolument à l’avant-garde des combats vitaux de notre temps pour un Cameroun uni, stable et prospère », lit-on dans cette lettre.

Lettre ouverte à son excellence monsieur Paul Biya, président de la République, Chef de l’Etat a/s des candidats des listes d’attente aux concours d’entrée à l’Enam 2022

Le collectif des candidats des listes d’attente aux concours d’entrée à l’Ecole nationale d’administration et de magistrature (Enam), session 2022, à l’honneur de venir auprès de votre excellence, solliciter votre très haute magnanimité, afin d’être admis définitivement pour le compte de l’année académique 2022-2023.

En effet, nous avons pleinement conscience de ce que le Cameroun traverse une période relativement difficile due aux multiples crises, notamment socio-politique, économique, sanitaire et sécuritaire.

C’est dans ce contexte que nous tenons à vous exprimer notre détermination à se mettre au service de l’Etat et du citoyen, dans l’humilité, la loyauté, la fidélité aux institutions de la république, la rigueur et la moralisation, afin de nous inscrire résolument à l’avant-garde des combats vitaux de notre temps pour un Cameroun uni, stable et prospère. Nous pouvons compter sur vous. Vous pouvez compter sur nous.

Excellence monsieur le président de la république,

Nous vous prions d’accorder une attention particulière à notre situation. Car, nous savons que vous êtes toujours à l’écoute de la jeunesse camerounaise. Ne nous abandonnez pas ! Nos familles, nos parents, nos frères et sœurs ont espoir que nous soyons admis définitivement. Ils ont confiance en vous en ces moments difficiles.

Nous vous prions de permettre que nous puissions rejoindre nos camarades. Tel est notre vœu le plus cher. Chaque jour qui passe dans cette attente interminable, est un fardeau de détresse, de tristesse et de désarroi. Nous nous sentons oubliés dans cette épreuve.

Mais, nous savons qu’auprès de vous, nous trouverons la compassion nécessaire pour que triomphe votre bienveillance. Nous nous référons donc à vous, en espérant que vous puissiez offrir à vos enfants que nous sommes, l’opportunité de nous outiller dans cette prestigieuse école.

Dans l’attente d’une suite favorable, nous vous prions d’agréer, excellence monsieur le président de la république, l’assurance de notre parfaite considération. /-

(é) pour le collectif des candidats des listes d’attente aux concours d’entrée à l’Enam 2022, et par délégation,

 Ngassam ngassam roméo.

Pour approfondir :   VIDEO: "Le fils" du président Biya expulsé de sa résidence pour loyer impayé

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

snh cameroon

Me Akere Muna traîne la Sonara et la SNH en justice et dévoile les raisons

Onana Andre Inter Benfica

Martin Camus Mimb : « Le Cameroun a actuellement le meilleur gardien de but du monde »