in

Climat tendu à l’Université de Yaoundé 1 : Valère Bessala appelle Fame Ndongo à prendre ses responsabilités

Famissca

C’est le point de vue de Valère Bessala au climat tendu entre le recteur de l’Université de Yaoundé et certains de ses collaborateurs ces derniers jours.

Famissca
Pr Fame Ndongo (c) Droits réservés

On dirait que, jamais l’Université de Yaoundé I n’a été aussi mouvementé ces dernières semaines. Après avoir mis en garde ceux de ses collaborateurs qui se permettaient de diffuser les documents confidentiels dans les réseaux sociaux, le recteur de l’institution, le Pr Maurice Aurélien Sosso, a limogé le patron de la restauration, sieur Benoit Enyegue pour « faute lourde », notamment, « atteinte à l’intégrité physique ».

Des histoires à n’en plus finir, Valère Bessala estime qu’il s’agit, ni plus, ni moins que du sexe à l’origine de ces déchirements :  « Les affaires qu’on entend à l’Université de Yaoundé 1 ne sont rien d’autres que les affaires de culottes, de dessous de ceintures qui ont déjà pris le pas sur l’honneur de cette institution, sur l’éducation », a-t-il déclaré sur ABK radio ce 26 novembre 2021.

Face à cette situation qui ne fait que durer, l’administrateur civil en appelle à l’intervention de Jacques Fame Ndongo.

« Je me pose la question : où est passé le ministre de l’enseignement supérieur ? Il faut bien qu’il prenne ses responsabilités, qu’il frappe du point sur la table et propose une solution au président de la République. On ne peut vivre comme ça » , s’est-il indigné.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cabralon

Valère Bessala tacle Cabral Libii : « Quelqu’un qui a refusé de s’allier à Maurice Kamto en 2018 parce qu’il était payé par le gouvernement, comment pouvez-vous compter sur lui ?»

amouguse

Non, la première épouse de Jean Pierre Amougou Belinga n’est pas décédée !