in

Université de Yaoundé 1 : Le recteur Maurice Aurélien Sosso limoge un personnel

Université de Yaoundé 1 : Le recteur Maurice Aurélien Sosso limoge un personnel

C’est la substance d’une décision prise par le recteur de l’Université de Yaoundé 1 le 24 novembre 2021.

Université de Yaoundé 1 : Le recteur Maurice Aurélien Sosso limoge un personnel
Entrée principale de l’UYI (c) Droitsréservés

Décision

« Est résilié pour faute lourde, à compter de la date de signature de la présidente décision, le contrat de travail N°16-0170/YI/DAAF/DAAPA/SPA du 17 février 2016, signé entre l’Université de Yaoundé I et Monsieur Enyegue Benoit, chef de Division de la restauration de l’Université de Yaoundé I, né le 19 mai 1957 », peut-on en l’article 1er de la décision portant résiliation du contrat de travail.

Motif

La raison, explique Maurice Aurélien Sosso en l’article 2 de la note en l’article 2 de la note, « la résiliation mentionnée à l’article 1er ci-dessus est prononcée par les faits constitutifs de menace et tentative d’atteinte à l’intégrité physique de la personne du recteur de l’Université de Yaoundé I perpétrés dans l’enceinte de ladite institution », peut-on lire.

Cette décision du recteur est subséquente à un mécontentement observé en face du rectorat lundi dernier. Dans une vidéo devenue virale, la police campus faisait alors savoir à sieur Enyegue et son épouse, Damaris Mandop épouse Enyegue, qu’ils étaient interdits d’accès au sein du campus.

Ces derniers se sont farouchement opposés à cette instruction, renvoyant les intermédiaires du message à transmettre au principal destinataire que l’institution universitaire qu’il dirige n’est pas sa propriété privée.

Les dessous de l’affaire

Selon certaines indiscrétions, le couple en colère lundi, reprochait au recteur, un certain nombre de griefs notamment, la non publication de la liste des étudiants à la suite des travaux de la Commission de la sélection des mémoires et des Thèses de Doctorat qui a eu lieu les 14 et 15 octobre 2021.

Des sources dignes de foi renseignent que lesdites listes devraient être disponibles dans un délai de deux semaines. Sauf que jusqu’à 11 novembre dernier, il n’en était rien.

Sous ce rapport, Maurice Aurélien Sosso aurait effectué une descente « inopinée » sur les lieux. Matheuses, dame Enyegue, chef de la Divion des enseignements et du personnel enseignant à l’Université de Yaoundé, n’aurait pas été présente à son poste et les reproches faites à son encontre n’auraient pas été la bienvenue. D’où les éclats de voix.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Massacre des élèves et enseignants au lycée d’Ekondo Titi : L’Union européenne réagit

    Massacre des élèves et enseignants au lycée d’Ekondo Titi : L’Union européenne réagit

    Élection à la Fécafoot : Samuel Eto'o Fils parmi les 6 candidats retenus

    Élection à la Fécafoot : Samuel Eto’o Fils parmi les 6 candidats retenus