in

Claude Abé sur Vision 4 : « Chacun devra rentrer chez lui »

Invité sur le plateau de Club d’élites du dimanche 16 avril 2023, l’universitaire s’est illustré une fois de plus par des propos tribalistes.

Abe Claude Club elites

Bruno Bidjang a repris la présentation du programme de débat dominical sur Vision 4 télévision après quelques mois d’absence à cause de l’affaire Martinez Zogo. Il a séjourné quelques jours au SED, pour des besoins d’enquête. Claude Abe, l’un des invités a félicité Vision 4 pour le nouveau décor et nouveaux habillages de Club d’élites. « Je suis allé dans beaucoup d’émissions dans le Cameroun, vous me donnez l’impression d’être ici hors du Cameroun. Félicitations », a-t-il déclaré.

La terre, un élément de conquête de pouvoir

Claude Abé sur l’affaire Dikolo dans Club d’élites sur Vision 4, indexe une tribu de vouloir s’accaparer des terres de la République. « On va encore me traiter de tribaliste, mais il faut dire que certains ont fait de la terre, un élément de conquête du pouvoir. Et ce sont pratiquement toujours les mêmes gens. Certains utilisent d’ailleurs l’Etat pour arriver à leurs fins », déclare le sociologue. Claude Abé dans Club d’élites sur Vision 4, invite les allogènes de rentrer chez eux. « La République devra passer par la réforme foncière. Chacun devra rentrer chez lui. Il ne faut pas rester sur ce principe de République pour envahir les gens dans leurs villages », ajoute l’enseignant d’université.

Pour approfondir :   Sur « hautes instructions » du chef de l’État, Ferdinand Ngoh Ngoh annule les solennités de la fête de l’Unité

Le rapport de la chambre des comptes a été aussi sur le plateau de Bruno Bidjang. Il a pensé qu’on doit regarder aussi du côté de l’initiative Survival. « Comment des gens peuvent autant s’amuser avec la vie des gens ? Ça ce sont des gens qu’on doit rapidement attraper. Je crois également que le rapport de la chambre des comptes doit aussi s’élargir à des initiatives privées à caractère publics comme Survivol », pense Claude Abé dans Club d’élites sur Vision 4.

Pour approfondir :   Entre misère et les folies financières de Nalova Lyonga

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

emvoutou marlene

Wilfried Ekanga : « j’ai toujours eu un réel souci avec l’exposition de la vie privée de son adversaire dans le seul but de l’humilier »

Rolande Ngo Issi

Christian Bomo Ntimbane : « Le député de la nation incarne l’autorité de l’Etat au même titre que le président de la République »