in

CHAN 2021 : Les stadiers du Stade de Japoma expriment leur ras-le bol et menacent de démissionner

JAPOMA Stadiers

Les stadiers de Japoma dénoncent leur traitement au rabais et interpelle le ministre des Sports, président du COCAN.


JAPOMA Stadiers
Japoma-CHAN (c) Droits réservés

Les problèmes extra sportifs tiennent la dragée haute au jeu depuis le début de ce CHAN Cameroun 2021. Après les coupures de courant enregistrées au stade Omnisports de Bepanda et de Limbé, place aux mouvements des stadiers du stade Japoma. Dans une lettre collective envoyée le lundi 25 janvier 2021 au ministre des Sports et de l’Education Physique, Narcisse Mouelle Kombi, ils réclament un traitement financier identiques à leurs homologues de Limbé et de Yaoundé.  «Comment comprendre que sur le site de Yaoundé, un stadier perçoive pour chaque jour de match, la somme de 5000 Francs, à Limbe, le même service revient à 4000 Francs, à Bépanda, c’est 2000 Francs et une fois à Japoma, c’est autour de minuit qu’on nous rassemble pour nous remettre 1000 ? Sur quels critères ? Japoma à lui seul, c’est 50 000 places assises, donc, en principe le plus gros du travail», lit-on dans la lettre parvenue à notre rédaction.

Pour approfondir :   MINI-CHAN : L’analyse de Martin Ndtoungou Mpilé après la défaite des Lions A’

 «Monsieur, pour que la fête du football continue d’être belle dans notre pays, nous vous sommons de mettre la lumière sur cette situation qui ne cesse de durer et nous empêche d’exercer l’esprit tranquille», poursuivent-ils, en menaçant de «rendre le tablier» si rien n’est fait.

Les stadiers rejoignent dans leurs velléités de revendication les volontaires des stades qui œuvrent pour la sécurité des spectateurs et des joueurs lors des matches de football. Ces derniers n’ont de cesse de dénoncer leurs conditions de travail depuis le début de la compétition. 

Pour approfondir :   Cameroun : Une manifestation du MRC annoncée à Douala  

Le COCAN réagit !

Le Comité d’organisation du CHAN 2021 de football, annonce que les volontaires qui ont manifesté en fin de semaine dernière devant les services du Gouverneur de la région du Littoral à Douala pour réclamer le paiement de certains frais, ont été désintéressés. « Depuis samedi 21 janvier», informe le COCAN dans un communiqué rendu public ce 26 janvier 2020.  


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Japomao

CHAN Cameroun 2021 : Du matériel pour journalistes volé au stade de Japoma

Sokol

Le roi Jean Rameau Sokoudjou convie les Camerounais à une séance de prière particulière le 30 janvier