in

Le roi Jean Rameau Sokoudjou convie les Camerounais à une séance de prière particulière le 30 janvier

Sokol

Le roi des Bamendjou, Sa Majesté Jean Rameau Sokoudjou s’est adressé à ses compatriotes dans un message publié sur la toile ce 26 janvier 2021.

Sokol
 Sa Majesté Jean Rameau Sokoudjou (c) Droits réservés

Même si le préfet des Hauts-Plateaux Yampen Ousmanou a servi une mise en garde au roi Bamendjou de ne plus multiplier des sorties cybernétiques « intempestives », ce dernier ne rate pas la moindre occasion de s’exprimer quand le besoin se présente.

Dans un texte émaillé de parabole publié sur les réseaux sociaux et adressé à ses « enfants » ce jour, le monarque de 83 ans leur donne les instructions à suivre pour « confier » le Cameroun aux ancêtres le 30 janvier 2021.

Initialement, certains compatriotes ont prévu de  faire une descente à Bamendjou pour une marche de soutien au roi. Conscient des repressions auxquelles peuvent être exposés les marcheurs, il leur a demandé de prier chacun, à son lieu de résidence samedi prochain, suivant un certain prototocole. 

Lebledparle.com vous invite à lire l’intégralité de son message

Pour approfondir :   La revue de presse camerounaise du jeudi 15 février 2024

 

Chers enfants du Cameroun pour lequel j’ai mangé du caca et sacrifié l’essentiel de ma vie !!!!

J’ai écouté vos prières, j’ai vu comment vous me pleurez alors que je suis encore debout, j’ai écouté mes ancêtres et je peux vous rassurer ce matin je me porte bien, très bien même. Je ne partirai pas comme une poule, je vous dirai au revoir avant de partir. C’est le ventre du chien qui aboie.

En voyant comment le dehors est en train de regarder, que de perdre un seul parmi vous, je préfère partir avant pour ne pas voir avec mes yeux, que vous restez me pleurer dignement car seule la vérité gouverne et gouvernera toujours le monde.

Ne vous dérangez pas à faire le déplacement pour Bamendjou, que chacun reste là où il est, le 30 lorsque le soleil sera exactement au-dessus de nos têtes, 12h00, où que vous soyez, quoi que vous fassiez, mettez-vous debout pour quelques minutes, mangez le nombre de grains de jujube selon que vous ressentez votre puissance sur vous, les mains tendues vers l’horizon, méditons de manière sincère, confions le Cameroun et tout le peuple à la protection des dieux de nos ancêtres, asseyons-nous pour attendre le message qu’ils vont  nous envoyer.

On ne peut pas autant souffrir comme vous souffrez là, et sortir perdants pour toujours.

Fo’o Sokoudjou Mpoda


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

JAPOMA Stadiers

CHAN 2021 : Les stadiers du Stade de Japoma expriment leur ras-le bol et menacent de démissionner

La réforme foncière bientôt finalisée au Cameroun