in

Can 2021 : La CAF s’excuse pour son incapacité de jouer l’hymne national de la Mauritanie face à la Gambie

cacafar

Le secrétaire général de la Confédération africaine de football(Caf), Véron Musengo Omba, a présenté ses excuses  au président Mauritanie, Ahamed Yahya, dans une lettre en date du 13 janvier 2022.

cacafar
 L’équipe mauritanienne (c) Droits réservés

Le match Mauritanie Vs Zambie soldé par le score de 0 but contre 1 au stade de Limbe, région du Sud-Ouest Cameroun le mercredi 12 janvier 2022, a débuté sous une note d’incompréhension marqué par l’incapacité de jouer l’hymne national de la Mauritanie.

En effet, au cours de cette première journée de la Can TotalEnergies Cameroun 2021, dans le protocole d’avant-match durant lequel l’hymne de la Mauritanie devait être lancé en premier, une musique (l’hymne utilisé de 1960 à 2017) a résonné pendant une dizaine de secondes avant d’être coupée.

Malgré les rassurances du speaker de la rencontre, l’erreur s’est reproduite deux autres fois au point où le protocole a fait finalement (et seulement) jouer l’hymne national de la Gambie, sous le mécontentement des joueurs et du public mauritaniens.

Pour approfondir :   Coronavirus, un président de club minimise les dons d’Eto’o : «On n’aide pas les joueurs avec deux kilos de riz, c’est de l’insulte»

Face à cet incident, la Caf n’est pas restée incidente : « Par ma présente, la Caf tient à exprimer ses regrets pour s’être retrouvée dans l’incapacité de jouer l’hymne national mauritanien avant le match qui a opposé à la Mauritanie à la Gambie dans le cadre de la Can TotalEnergies Cameroun 2021 à Limbe », peut-on lire dans le courrier.

Selon le Véron Musengo Omba, l’incident a été dû à un souci technique survenu à la cabine mercredi dernier : « Elle précise avoir bien reçu de votre part, l’hymne national Mauritanie actuel mais qu’un problème technique a empêché son ingénieur de son d’accéder au fichier correspondant », s’adresse-t-il au président Ahamed Yahya.

Sous ce rapport, « au nom du président de la Caf, nous adressons nos sincères excuses à la Fédération mauritanienne de football, et par au président de la République islamique de Mauritanie, à son gouvernement et à l’ensemble du peuple mauritanien », a formulé l’institution dirigée par Patrice Motsepe.

Pour approfondir :   CAN Côte d’Ivoire 2023 : Le président de la CAF, s’exprime sur l’état d’avancement des chantiers

La Caf rassure par la même occasion que « tout a été mis en œuvre pour qu’un tel accident soit évité à l’avenir ». Ainsi, « En vous remerciant d’accepter ces excuses et de transmettre la présente à qui de droit, nous vous prions de recevoir, Monsieur le président, l’expression de notre parfaite considération », a conclu Véron Musengo Omba.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sud-Ouest : Un camion transportant du carburant se renverse à Limbe

Nigéria : La police interpelle 4 cannibales à l’Etat de Zamfara