in

Camrail augmente ses tarifs de transport après la hausse du prix des carburants

L’impact de l’augmentation des produits pétroliers au Cameroun, touche également le secteur du transport férroviaire.

Une vue du train express de Camrail

Conséquemment à la récente augmentation des prix des carburants décrétée par le gouvernement camerounais le 3 février dernier, Cameroon Railways (Camrail), une filiale de Africa Global Logistics (AGL), a annoncé une hausse de 15% de ses tarifs de transport de produits pétroliers. Cette décision, relayée dans une note signée par le directeur général de la compagnie ferroviaire, Pascal Miny, porte le coût de transport de 62,63 Fcfa la tonne/kilomètre à 72,03 Fcfa tonne/kilomètre.

Pascal Miny a souligné que le prix du gasoil, qui représente une part significative des dépenses opérationnelles de Camrail, a augmenté de plus de 25% depuis l’année précédente en raison de la hausse des prix des carburants. Face à cette situation financière difficile, Camrail a sollicité l’autorisation des autorités compétentes pour ajuster ses tarifs afin de couvrir tout ou partie de ces surcoûts. Le directeur général a averti que la société ne pouvait plus absorber ces coûts supplémentaires sans compromettre sa viabilité financière.

Pour approfondir :   Dieudonné Essomba : « Si le Cameroun persiste dans l’État unitaire, les Amba Boys vont vous battre à plate couture »

Une hausse après une précédente réduction

Cette hausse des tarifs de transport de produits pétroliers par voie ferroviaire intervient alors que Camrail avait précédemment réduit les prix des billets de train pour les passagers de la classe premium en novembre 2021. Cette baisse avait été notable, avec une réduction de 25% pour les billets aller simple et de 21,4% pour les billets aller-retour. Camrail gère un réseau à voie unique d’environ 1 000 Km soit 264 Km de Yaoundé à Douala, 662 km de Yaoundé à Ngaoundéré, 74 km de Douala à Mbanga, 27 km sur le tronçon Mbanga – Kumba. En moyenne, 1,7 million de marchandises sont transportées par an par l’entreprise.

Pour approfondir :   300 000 comprimés périmés saisis par la Douane au port de Douala

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mayole Fran

Mayole Francine : « Je suis prête à tout (quitter les réseaux) pour l’homme de ma vie

autoroute Edea Kribi

Le projet de réhabilitation de la route Edéa-Kribi en stand-by depuis 5 ans