in , ,

Cameroun : Une nouvelle affaire explose entre la Fécafoot et KSA

Reléguée de Deux divisons et sommée de payer une amende 5 millions de FCFA à la Fécafoot, la Kadji Sport Académy, club formateur de Samuel Eto’o a lourdement chargé le patron de la Fécafoot au cours d’une conférence de presse organisée ce jeudi 13 juin 2024.

KSA
La Kadji Sport Academy (KSA) dénonce "l'arbitraire de la Fécafoot " - DR

Fécafoot vs KSA. Voilà la nouvelle affiche qui va certainement faire jaser dans le football camerounais pendant plusieurs jours, en cette période d’accalmie du volcan Minsep-Fécafoot. En effet, le 12 juin dernier, la chambre disciplinaire de la Ligue Régionale de Football du Littoral (LRFL) a décidé de reléguer la Kadji Sport Academy (KSA) en Deuxième Division. Une situation que le Club trouve injuste.

En effet selon les révélations de la KSA, confrontée à des problèmes de licences des joueurs (incomplètes) malgré les démarches effectuées auprès de la FECAFOOT depuis des mois, cette académie n’a pas pu aligner une équipe complète lors des 4 premières journées de championnat.

Ses plaintes restées vaines auprès de la LRFL, le club a décidé de ne plus se présenter au stade tant que son problème de licences n’était pas résolu.

Alors qu’une issue était attendue dans cette affaire, le verdict sans appel reléguant la KSA de deux divisions est tombé ce mercredi. Selon les textes, cette relégation entraîne la suspension de Gilbert Kadji, président du club formateur de Samuel Eto’o, pour 5 ans couplée d’une amende de 5 millions de Francs CFA.

Sans langue de bois

Réagissant à cette affaire, le patron de l’académie au bord du gouffre actuellement a fait appel de la décision auprès de la FECAFOOT avec toutes les preuves à l’appui. En plus de cela, Gilbert Kadji a organisé ce jeudi, une conférence de presse au cours de laquelle il a tout balancé.

Pour approfondir :   Cameroun/Politique : Pour Jean Bruno Tagne, le Sultan doit démissionner du RDPC pour montrer qu'il n'est pas content

« L’heure est grave pour notre football (…) Comment voulons-nous construire un grand football si la fédération nuit à ceux qui forment les acteurs du football ? Où allons-nous ? Ailleurs dans le monde on encourage. Ici la FECAFOOT empêche les centres de formation de football d’évoluer, » a d’abord avancé le patron de la KSA avant d’ajouter :

« Nous ne comprenons pas que depuis plus de 5 mois que nous avons initié nos demandes de licences, nous n’avons reçu que 11 licences toutes nos catégories confondues sur la cinquantaine demandée. Actuellement, il est impossible à notre équipe du championnat de D2 régional de jouer. Nous avons déjà 2 matches de ce championnat qui n’ont pas pu se jouer pour nombre de joueurs insuffisant sur le terrain. Nous ne comprenons pas cet acharnement contre KSA, »

Pour approfondir :   Interdit par le sous-préfet de Yaoundé II de célébrer son mariage, Olivier Bibou Nissack persiste et signe

Un règlement de comptes ?

D’après les révélations du journaliste Marc Chouamo, les relations devenues très tendues entre Eto’o et le promoteur Gilbert Kadji, qui fut son ancien président, seraient la cause de la descente aux enfers de la KSA. Au cours de la conférence de presse ce jeudi, le président de l’académie est allé loin en faisant une révélation accablante.

« Nous avons un jeune joueur, il est à l’Olympique de Marseille depuis plus d’un an avec une licence provisoire délivrée par la Fédération Française de Football. Donc la Fédération Française le connaît mais la FECAFOOT n’a jamais délivré son CIT (Certificat International de Transfert). »

Alors que l’affaire avec le Minsep est encore sans issue définitive, la nouvelle affaire dans laquelle la KSA entraine la Fécafoot encore faire tache, dans les prochains jours.


1 Comments

Leave a Reply
  1. Avoir été un grand footeux ne veut pas dire qu’il en sera autant en tant que président de la fécafoot, ce monsieur et un grand mégalomane imbu de sa personne , il croit règner à la manière des amin dada , mobutu ou autres de nos anciens dictateurs africains .Aucun sens de la diplomatie , aucun tact , aucun respect et surtout , il ne déborde pas d’intelligence et encore moins d’instruction , pitié , pour le foot camerounais dégagez le , il est très dangereux , c’est pitoyable de voir ce qui se passe chez nous , j’ai honte pour notre pays ,.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bruno Bidjang

Cameroun : Six mois de prison requis contre Bruno Bidjang

Paul BIYA signe

Paul BIYA déclare la journée du 17 juin fériée au Cameroun